Boire plus de café réduit le risque de diabète

Selon une étude publiée vendredi, les buveurs de café réduisent leur risque de développer un diabète en augmentant leur consommation.

Boire plus de café réduit le risque de diabète
© Maridav - Fotolia.com

Il booste notre mémoire et prévient de la maladie d'Alzheimer, il stimule le transit et protège même de certains cancers. Et, bonne nouvelle, le café nous protégerait aussi du diabète de type 2. Des chercheurs ont analysé trois études portant sur pas moins de 120 000 personnes. Parmi elles, des volontaires interrogés tous les quatre ans, pendant 20 ans, sur leur état de santé, leurs habitudes alimentaires et en particulier sur leur consommation de café. Résultat : le fait de boire une tasse et demi de café supplémentaire par jour pendant quatre ans réduit de 11 % du risque de développer un diabète de type 2. Les auteurs de l'étude dirigée par le Dr Frank Hu de l'Ecole de santé publique Harvard à Boston et publiée dans la revue Diabetologia, précisent que ces conclusions concernent uniquement le café, qu'elle que soit la quantité consommée au départ, et non le thé, qui contient pourtant de la caféine. Ils soulignent également qu'à l'inverse, une diminution de la consommation de deux tasses de café par jour augmente le risque de diabète de l'ordre de 18 %.
Mais l'étude ne dit pas combien de tasses de café il faut boire. "Aucune recommandation de consommation de café ne peut être tirée de cette étude", ont précisé les chercheurs, soulignant notamment qu'elle portait sur des modifications de consommation et non des consommations absolues et qu'elle n'évaluait que les effets à court terme du café sur le risque de diabète. Selon les scientifiques, le potassium, le magnésium et les antioxydants présents dans le café faciliteraient l'absorption du sucre.
Précisons quand même aux amateurs de café qui souhaiterait augmenter leur consommation, qu'il faut penser par la même occasion, à réduire (voire à arrêter) de sucrer son café !

Lire aussi