Les bienfaits nutritionnels de la patate douce

Bienfaits nutritionnels patate douce Si elle est originaire des pays chauds, la patate douce se trouve aujourd'hui facilement sur les étals des marchés français. Voici un aperçu de ses vertus pour la santé.

La patate douce est un tubercule farineux à la saveur plus sucrée que celle de la pomme de terre. Sa couleur peut varier du blanc au rouge, en passant par l'orangé. Riche en nutriments intéressants pour la santé, elle est régulièrement l'objet d'études scientifiques pour mieux connaître ses bienfaits.

Voici un résumé de ses valeurs nutritionnelles, pour 100g :

Des propriétés antioxydantes

La chair de la patate douce et sa pelure contiennent des anthocyanines. Ces pigments qui donnent leur couleur rouge aux fruits et légumes possèdent des propriétés antioxydantes reconnues par la science. Les anthocyanines de la patate douce lui confèrent notamment des effets positifs sur la santé cardiovasculaire, la prévention du diabète et sur le foie.

Un aliment riche en caroténoïdes

La patate douce contient du bêta-carotène, que l'organisme transforme en vitamine A. Ce composé neutralise la formation de radicaux libres dans l'organisme et protège ainsi les cellules. La consommation régulière d'aliments riches en caroténoïdes protège des maladies cardiaques et du cancer.

Les autres nutriments

La patate douce est également une bonne source de :
 vitamine A, qui ralentit le déclin cognitif.
 vitamine B6, que l'organisme ne peut fabriquer lui-même mais qui est essentielle à son bon fonctionnement, car elle permet de métaboliser les autres nutriments.
 cuivre, qui entre en jeu dans la formation de l'hémoglobine et la réparation des tissus.

Comment choisir et cuisiner la patate douce ?

Tout d'abord, choisissez les patates douces à la chair la plus foncée (orangée à rouge) car ce sont celles qui contiennent le plus de composés antioxydants. Consommez-les de préférence avec leur fine peau car elle renferme une bonne partie de ces éléments. Choisissez des tubercules qui ne présentent pas de moisissures et conservez-les dans un endroit sombre et sec.

Pour les cuisiner, préférez les modes de cuissons "doux" (vapeur, purée ou potage) à la friture, qui rend le plat calorique.

A lire aussi

Alimentation / Patate douce