Quelles alternatives au sucre ? Des édulcorants controversés

l'aspartame est un édulcorant intense.
L'aspartame est un édulcorant intense. © Richard Villalon - Fotolia

L'aspartame est l'édulcorant qui est aujourd'hui le plus controversé. Les études Ramazzini, qui ont testé son influence sur des rats, ont montré l'apparition de tumeurs. Mais ces résultats ne sont pas considérés comme recevables par des nombreux scientifiques et par l'autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), en raison de biais méthodologiques majeurs.

Une étude danoise très critiquée a quant à elle montré que les femmes consommant de l'aspartame auraient des grossesses plus courtes. Dans l'attente de l'examen de ce risque par les autorités sanitaires, il est conseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants, d'éviter d'en ingérer.

Certaines personnes peuvent également être intolérantes à des édulcorants intenses. Les personnes atteintes de phénylcétonurie, une maladie génétique très rare, ne doivent par exemple pas avaler d'aspartame.

D'autres part, chez certains individus, ils peuvent être à l'origine de maux de tête, de nausées... Si la cause est établie, mieux vaut donc s'abstenir d'en consommer.

Sommaire