Alli : la pilule amaigrissante a 1 an IMC au moins supérieur à 28

alli doit être associé à un régime pauvre en graisses et à la pratique d'une
Alli doit être associé à un régime pauvre en graisses et à la pratique d'une activité physique régulière. © Pokrovsky - Fotolia.com

Ce n'est pas parce qu'elle est vendue sans ordonnance qu'il faut être moins vigilant avec la fameuse pilule et la prendre n'importe comment, n'importe quand...

Alli est indiqué dans le traitement de l'obésité ou du surpoids, pour les personnes de plus de 18 ans, dont l'indice de masse corporelle (IMC) est supérieur ou égal à 28 kg/m2.

En outre, Alli constitue une aide supplémentaire à la perte de poids et doit donc être associée à un régime réduit en calories et pauvre en graisses et à la pratique d'une activité physique régulière. L'information semble passée aussi bien du côté des utilisateurs que du côté des pharmaciens qui les conseillent, puisque 73,5 % des patients qui utilisent Alli ont un IMC supérieur ou égal à 28 kg/m² et 85 % sont en surpoids (IMC supérieur ou égal à 25 kg/m²).

Le message est clair : Alli est un vrai médicament pour perdre du poids durablement, sur le long terme. Il fait partie d'une prise en charge globale associant conseils nutritionnels et activité physique. L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) recommande d'ailleurs de consulter un médecin avant de commencer un traitement avec Alli afin qu'il puisse notamment associer des conseils nutritionnels, voire orienter vers une consultation médicale spécialisée si cela est nécessaire.

Sommaire