Alli : la pilule amaigrissante a 1 an Alli diminue l'assimilation des graisses

alli bloque l'absorption de 25 % des graisses ingérées.
Alli bloque l'absorption de 25 % des graisses ingérées. © GSK

L'orlistat, le principe actif d'Alli mais aussi du Xénical (une autre pilule amaigrissante contenant deux fois plus de principe actif et délivrée sous ordonnance), bloque environ 25 % des graisses ingérées dans l'estomac et l'intestin grêle, ce qui fait qu'elles sont éliminées directement dans les selles, sans être assimilées. C'est d'ailleurs pour cette raison que le patient peut être exposé à des effets digestifs indésirables (diarrhées, etc.).

Ce mécanisme permet ainsi de perdre du poids, à condition encore une fois d'y associer un régime et de l'activité physique. Ça, les utilisateurs semblent l'avoir bien compris. Selon l'étude IFOP 60 % d'entre eux ont réduit la quantité de graisses dans leur alimentation depuis qu'ils utilisent Alli, 37 % consomment plus de légumes et 37 % ne grignotent plus entre les repas.

 

 A savoir : Alli est contre-indiqué pour les femmes enceintes ou allaitantes et les moins de 18 ans, deux cibles qui pourraient être fragilisées pas des déséquilibres nutritifs.

 

Sommaire