L'ail, votre allié santé Ce que l'ail ne fait pas, contrairement aux idées reçues

Certes, l'ail est un allié précieux pour votre santé. Ce n'est toutefois pas un aliment miracle et on lui prête certains bienfaits qui n'existent pas ou qui n'ont pas encore été prouvés.

non, l'ail n'est pas un aphrodisiaque.
Non, l'ail n'est pas un aphrodisiaque. © Yuri Arcurs - Fotolia.com

 S'il est bon pour la santé cardiovasculaire, l'ail n'a en revanche aucun effet prouvé sur le diabète. On a pu faire baisser le taux de sucre dans le sang chez certains animaux, jamais chez l'homme.

 Il n'a pas non plus d'action particulière contre les parasites, alors qu'il est efficace contre bactéries, virus et champignons...

 Aucun bénéfice pour les personnes atteintes d'une maladie rhumatismale. Nuançons tout de même un peu. On pense que l'ail pourrait aider à soulager la goutte, maladie des articulations liée à un excès d'acide urique dans le sang. L'aillicine, un composé de l'ail, pourrait dissoudre ces cristaux. Mais aucune étude n'a pu démontrer un bénéfice clair. Quant aux rhumatismes, on peut penser que les propriétés anti-inflammatoires de l'ail pourraient avoir une action positive, mais rien de certain, là non plus.

 Dernière désillusion : l'ail n'est pas non plus aphrodisiaque, comme le voudrait la légende. A vrai dire, il pourrait même jouer un rôle de tue-l'amour si vous vous oubliez de bien vous brosser les dents avant de retrouver votre dulciné(e ).

Sommaire