5 personnes dans un état grave après une intoxication alimentaire

On soupçonne une toxine botulique d'être en cause dans la neuro-intoxication alimentaire qui a conduit 5 personnes d'une même famille à l'hôpital d'Avignon ce week-end.

5 personnes dans un état grave après une intoxication alimentaire
© LussoAdv/Fotolia.com

Après avoir dîné ensemble jeudi soir, 4 d'entre elles ont été admises en réanimation dans la nuit de vendredi à samedi. Quant à la 5e, elle fut hospitalisée le dimanche. Toutes sont aujourd'hui sous assistance respiratoire et le pronostic vital d'au moins l'une des victimes est engagé.

La toxine botulique est très rare en France : on dénombre une vingtaine de cas chaque année. Elle se développe souvent dans des conserves dont les normes de conservation n'auraient pas été respectées. Des analyses sont en cours sur les aliments consommés par la famille, suite à une enquête ouverte par la préfecture de police, en lien avec l'Agence régionale de santé.

Deux produits de la marque artisanale "Les délices des Marie-Claire", uniquement distribuées dans la région Paca, seront également étudiés. Il s'agit de la tapenade verte aux amandes (lot n°112005) et de la tartinade de tomates séchées (lot n°112607), toutes deux en pots de 180 g. Rien n'indique pour l'instant que ces produits soient en cause mais par mesure de précaution la préfecture conseillé de suspendre la consommation de pots appartenant à ces deux lots. Parallèlement la distribution de ces deux produits a été temporairement suspendue.