Sucre : la check-list des bonnes résolutions pour en consommer moins

SUCRE - Vous êtes (très) gourmand et vous voulez réduire votre consommation de sucre ? Il existe des astuces simples pour continuer à se faire plaisir sans faire exploser sa glycémie. Conseils.

Sucre : la check-list des bonnes résolutions pour en consommer moins
© 123kikovic - 123RF

Pâtisseries, chocolat, bonbons… Ce n'est pas toujours facile de résister à l'appel du sucre. D'ailleurs, rares sont les personnes qui n'aiment pas manger sucré. Vous, vous trouvez toujours une bonne raison de vous autoriser une petite gourmandise. Mais la plupart du temps, une fois que vous avez commencé, vous avez bien des difficultés à vous arrêter de manger. Si le sucre n'est pas un aliment à bannir, il ne faut toutefois pas non plus en abuser. Laurence Plumey, médecin nutritionniste, conseille dans son livre Sucre, gras et sel, ce que contiennent vraiment nos aliments, de ne pas consommer plus de 30 à 35 g de sucre ajouté par jour. Mais comment réussir à limiter sa consommation de sucre lorsque l'on est très gourmand ?

  • Remplacez le sucre dès que vous le pouvez

Et si plutôt que d'ajouter du sucre à votre yaourt nature, vous y ajoutiez des fruits ? Fruits rouges, pommes, bananes… Vous avez le choix ! Vous pouvez aussi ajouter des fruits secs tels que des amandes, des noisettes, des noix... Parfait pour varier les plaisirs !

  • Au petit-déjeuner, misez sur les céréales

Le matin, mangez du muesli, des flocons d'avoine, des céréales natures... N'hésitez pas à réaliser vous-même votre muesli. Prenez des flocons d'avoines, ajoutez-y des fruits secs (amandes, noisettes, noix...), des graines (courge, lin, tournesol...), des fruits, etc., et le tour est joué !

  • Pas de gâteau au goûter !

Exit les gâteaux, biscuits et autres sucreries à l'heure du goûter ! Pour prendre soin de sa santé et éviter de faire exploser sa glycémie, il vaut mieux manger un fruit ou des amandes à 16h. Les fruits sont riches en vitamines et les amandes ont l'avantage d'avoir un faible indice glycémique et d'être riches en nutriments et en fibres.

  • Buvez de l'eau !

Sodas, sirops, eaux aromatisées sucrées... Si vous avez l'habitude de boire des boissons sucrées à table, il va falloir arrêter. Très riches en sucre, elles doivent être consommées avec parcimonie. Si vous n'aimez pas le goût de l'eau "nature", vous pouvez l'aromatiser vous-même avec du jus de citron, des feuilles de menthe, du concombre...

  • Adaptez vos recettes

Vous avez envie d'un bon gâteau au chocolat ? Faites-en un maison, il n'en sera que meilleur et cela vous permettra de réduire la quantité de sucre. Diminuez ainsi de 25 à 50% le poids en sucre indiqué dans vos recettes.

  • Plus de café sucré !

Vous sucrez systématiquement votre café ou votre thé ? Il est alors temps d'arrêter ! Si cela est vraiment trop dur, diminuez progressivement la quantité de sucre. Vous habituerez ainsi votre corps pour finalement réussir à ne plus sucrer du tout vos boissons chaudes.

  • Limitez votre consommation de miel, confitures et pâtes à tartiner

Très riches en sucre, le miel, les confitures et les pâtes à tartiner sont à savourer avec modération. Une cuillère à café par jour suffit. Si vous avez l'habitude d'en mettre dans vos yaourts, vous pouvez les remplacer par une compotée de fruits non sucrée.

  • Apprenez à lire les étiquettes

Si le sucre fait partie des quatre premiers ingrédients cités dans la liste, continuez votre chemin. Cela signifie en effet que le produit contient une grande quantité de sucre.

  • Des aliments nature pour votre enfant

Evitez d'habituer votre enfant aux aliments sucrés, il risquerait de vous en réclamer sans cesse et de ne plus avoir envie de manger autre chose.

  • Pas de bonbon récompense !

Pourquoi récompenser votre bout de chou avec un bonbon ? Si vous ne commencez pas à instaurer cette mauvaise habitude, il n'y pensera même pas. Le bonbon est à garder pour un moment exceptionnel, il n'en sera que meilleur !

Sucre, gras et sel, ce que contiennent vraiment nos aliments ! du Dr Laurence Plumey aux Editions Eyrolles.


Lire aussi