Fipronil : aucune trace dans les œufs produits en France

A l'issue de près de 3 000 contrôles, le ministre de l'Agriculture a dressé un état des lieux de la fraude à l'origine de la contamination au fipronil de milliers d'œufs cet été.

Fipronil : aucune trace dans les œufs produits en France
© annete - 123 RF

Aucune trace de fipronil, à l'origine du scandale des œufs contaminés, n'a été retrouvée dans des œufs produits en France à l'issue de près de 3 000 contrôles, a annoncé Stéphane Travert, le ministre de l'Agriculture, interviewé sur Europe 1 lundi 11 septembre. Avant d'évoquer toutefois une exception : "il y a eu un élevage dont les œufs avaient été contaminés et (...) le propriétaire s'était spontanément manifesté", a-t-il précisé. Pour le reste, tous les cas de contamination en France étaient des produits d'importation qui venaient de Belgique et des Pays-Bas.

En août dernier, la contamination de dizaines de millions d'œufs par le fipronil, un antiparasitaire non autorisé chez les animaux d'élevage, avait été révélée. Des produits contenant des œufs et vendus dans presque toute l'Union européenne avaient été impliqués suite à la désinfection d'élevages de poules pondeuses avec le fipronil. La fraude qui remonterait à septembre 2016 aurait surtout été pratiquée aux Pays-Bas et en Belgique. En France, des produits (gaufres principalement) ont été retirés de la vente, en raison d'une concentration de fipronil supérieure à la limite réglementaire par mesure de précaution. La liste des produits retirés de la vente, mise à jour régulièrement, est consultable sur le site du ministère de l'Agriculture.

"La France n'a pas perdu de temps pour mettre en place les contrôles, mais nous avons été alertés trop tardivement", a affirmé le ministre de l'Agriculture, évoquant un projet de "proposition commune" avec ses homologues belge et allemand pour améliorer le système d'alertes entre membres de l'UE. Une réunion des ministres de l'Agriculture devrait se tenir le 26 septembre, à l'initiative de la Commission européenne.

Lire aussi