Ces plantes qui ont des vertus anti-âge

Un environnement stressant et pollué, une alimentation parfois déséquilibrée, une exposition accrue au soleil... constituent autant de facteurs qui accélèrent le vieillissement de la peau. Mais bonne nouvelle, on peut les atténuer grâce à certaines plantes. On fait le point.

Ces plantes qui ont des vertus anti-âge
© 123RF - Kzenon

Les oligo-éléments présents dans l'alimentation mais aussi dans les compléments alimentaires lorsqu'il y a une carence, peuvent permettre de lutter contre le vieillissement cutané et protéger contre les maladies cardio-vasculaires. Il s'agit notamment du sélénium, des vitamines A, C, E et F ou encore du germanium. Dans quelles plantes les trouver ? La phytothérapeute Nadège Day nous explique tout.

Le sélénium augmente l'immunité de l'organisme

Considéré comme l'un des oligo-éléments les plus antioxydants, le sélénium joue un rôle clé dans le bon fonctionnement du système immunitaire. Il combat les radicaux libres, détoxifie les métaux lourds ou les toxines qui encombrent le corps, et favorise la reproduction de notre ADN cellulaire. Un apport préconisé en sélénium (55μg par jour pour un adulte) permet de stimuler les fonctions vitales de l'organisme, prévenir et ralentir les effets du vieillissement cutané. "Les doses apportées par l'alimentation ne dépassent pas, au maximum, la moitié des besoins journaliers. Il est donc souhaitable de consommer le sélénium en compléments alimentaires à base de levures ou contenant certaines plantes qui en sont particulièrement bien pourvues. C'est le cas de la gomphréna, du roucou, du ginseng ou de l'ortie" explique la phytothérapeute.

Le germanium favorise l'oxygénation cellulaire

Cet oligo-élement renforce le système immunitaire, favorise la circulation sanguine ainsi que l'oxygénation des cellules. Il permet également de réduire la rétention d'eau et la fatigue. "Cet antioxydant protecteur est naturellement présent dans certaines plantes comme l'ail, l'aloe vera, la chorella, le cresson et certaines racines telles que la gomphréna d'Amazonie ou le ginseng de Corée. Le germanium va aider à purifier la peau, à purger les toxines nocives hors des cellules de l'épiderme et ainsi permettre de ralentir le processus de vieillissement", affirme Nadège Day.

Les vitamines anti-âges évitent l'oxydation cellulaire

Il s'agit principalement des vitamines A, C, E et F. La vitamine A a un rôle physiologique très intéressant : "elle préserve l'élasticité de la peau et permet ainsi de lutter contre le relâchement et le vieillissement des cellules. Elle est naturellement présente dans le roucou, l'astragale ainsi que les fruits et légumes tels que la carotte, la tomate, l'abricot ou encore le melon", précise l'experte. "Impossible pour l'organisme de la sécréter, la vitamine C est un puissant antioxydant et un anti-âge lorsqu'elle est associée à la vitamine A. Naturellement présente dans l'acérola, le camu-camu ou le cynorhodon, elle joue un rôle important dans la formation de collagène, véritable "ciment" biologique qui rend la peau belle, tonique et vivifiée. La vitamine E préserve les tissus du vieillissement. On la trouve particulièrement dans les germes de blé, le maïs, le soja ou les graines de tournesol. Enfin, les vitamines F protègent et renforcent la membrane cellulaire et les vaisseaux. L'onagre, la bourrache ou l'églantier en sont particulièrement pourvus. Notons aussi que certaines plantes sous forme d'huile permettent de revitaliser la peau en restaurant la barrière hydrolipidique, notamment fragilisée à la ménopause (huile d'onagre, huile de bourrache, oléine de karité...)", ajoute la phytothérapeute.

Les plantes en huiles essentielles

Pour ralentir le vieillissement de la peau, les huiles essentielles peuvent être efficaces. En bains aromatiques, en diffusion ou en application, elles sont détoxifiantes et stimulantes si elles sont correctement utilisées. "De par leur propriétés antiseptiques et tonifiantes, la plupart des huiles participent activement à la lutte anti âge. Dirigez-vous vers l'essence de bois de rose, de galbanum, de laurier noble, de lavande, de patchouli ou d'ylang-ylang qui luttent contre l'oxydation tissulaire" conclut l'experte. 

Lire aussi :