Les fontaines à sodas en libre-service, c'est fini

Les boissons gazeuses, aromatisées, à base de sirop de fruits, énergisantes, contenant des édulcorants,etc., sont désormais interdites dans les lieux de restauration ouverts au public et les établissements scolaires.

© Nicoleta Ifrim Ionescu - 123 RF

Selon un arrêté du 18 janvier 2017, publié au Journal officiel, "la mise à disposition, en accès libre, sous forme d'offre à volonté gratuite ou pour un prix forfaitaire, est interdite dans tous les lieux de restauration ouverts au public, les établissements scolaires et les établissements destinés à l'accueil, à la formation et l'hébergement des mineurs." L'objectif de cette mesure est de "limiter, notamment chez les jeunes, les risques d'obésité, de surpoids et de diabète conformément aux recommandations de l'Organisation mondiale de la santé."

Cette interdiction, inscrite dans la loi santé adoptée le 26 janvier 2016, a pour objectif de restreindre la consommation de sodas chez les jeunes et de contribuer ainsi à la lutte contre l'obésité et le surpoids.

Les sodas light aussi. L'arrêté dresse en outre la liste des boissons désormais interdites en libre-service. Sont concernées par exemple, les boissons gazeuses et non gazeuses aromatisées, les concentrés comme les sirops de fruits, les boissons à base d'eau, de lait, de céréales, de légumes ou de fruits y compris les boissons pour sportifs ou les boissons énergisantes, les nectars de fruits, les nectars de légumes et produits similaires, dès lors que ces boissons contiennent des sucres ajoutés ou des édulcorants de synthèse. 

Ces dernières, selon les signataires de l'amendement, participent également au surpoids, dans la mesure où elles contribuent au développement et au maintien d'une appétence pour la saveur sucrée.

Une étude Inserm (2013), menée pendant 14 ans sur 66 188 femmes suggère d'ailleurs que les sodas light sont associés à une augmentation du risque de diabète de type 2. Contrairement aux idées reçues, le risque de diabète est même plus élevé lorsqu'il s'agit de boissons "light" que de boissons sucrées "normales". 

Lire aussi