Top 10 des aliments qui facilitent la digestion

Transit difficile, maux de ventre, ballonnements... Les troubles digestifs peuvent être causés par de mauvaises habitudes alimentaires. Voici nos conseils et les aliments à privilégier pour digérer vite et mieux.

Le saviez-vous ? Il est important de prendre ses repas dans le calme afin que les sucs gastriques puissent jouer leur rôle dans l'estomac et permettre une bonne digestion. Chaque bouchée doit être mastiquée et humectée par la salive et ce, même pour les aliments mous.

Fractionner ses repas. Après un repas trop copieux, la digestion est difficile. L'estomac préfère des plus petites portions : par exemple, 3 repas légers + 2 en-cas équilibrés permettent de stabiliser les acides gras ingérés par l'organisme et ainsi de faciliter la digestion.

Les fibres, essentielles au transit. Les fibres sont indispensables au bon fonctionnement du système digestif. On les trouve dans les fruits (abricot, pomme, poire, framboises, pruneaux...), les légumes (artichauts, petits pois, carottes, betteraves...), les légumineuses (lentilles, haricots secs...) ou dans les graines (lin, son de blé ou d'avoine, épeautre...). Attention, consommer une trop grande quantité de fibres peut irriter le tube digestif (non ramollies comme les crudités) ou fermenter dans le côlon si l'intestin n'a pas l'habitude d'ingérer des fibres.

On distingue deux types de fibres : les fibres insolubles et solubles. Les fibres dures constituent le squelette rigide du végétal, sont insolubles, se gorgent moins facilement d'eau et sont irritantes pour l'intestin.

La pectine est une fibre alimentaire tendre et soluble, présente dans la peau de nombreux légumes comme la courgette et fruits comme la pomme qui en est la mieux pourvue.

A consommer avec modération. Éviter certains aliments susceptibles de provoquer des douleurs digestives comme le café qui augmente l'acidité gastrique, les épices fortes (piment, poivre...), les aliments gras qui ralentissent la digestion, les aliments qui fermentent (ail, oignon, chou) et favorisent la formation de gaz dans l'estomac, et enfin le lactose (yaourt, lait de vache, fromages fermentés à goût fort) qui peut provoquer des ballonnements, des brûlures d'estomac et des risques de constipation. 

Lire aussi