L'ail, l'allié santé

Ail © Gordana Sermek - 123 RF
Si l'ail se consomme toute l'année, sa consommation est idéale entre avril et août. Déjà utilisé par les Romains qui concoctaient des cataplasmes à base d'ail pour soigner les plaies, les propriétés antibactériennes de la petite gousse blanche ont été mise en évidence par Pasteur. Pendant la seconde guerre mondiale, on l'avait même surnommé "la pénicilline russe" ! Ses vertus : il fait partie des légumes qui compte le plus grand nombre de propriétés médicinales. Parmi elles : effet antibactérien, anticoagulant, drainant, hypotenseur artériel, etc. 

Pratique : les propriétés de l'ail cru seraient supérieures à celles de l'ail cuit. N'hésitez donc plus à le mélanger à vos salades ou à en truffer votre gigot.
Vous digérez mal l'ail cru ? Une solution consiste donc à rajouter l'ail quelques minutes avant la fin de la cuisson : il ne sera plus tout à fait cru mais conservera la plupart de ses propriétés. 

Voir aussi : la fiche nutritionnelle ail