L’intolérance au gluten : symptômes, diagnostic, traitement

En Europe, une personne sur 100 serait concernée par la maladie coeliaque (ou intolérance au gluten). Or il est important d’établir un diagnostic précis et fiable pour mettre en place une prise en charge appropriée. Comment reconnaître et traiter l’intolérance au gluten ? On fait le point.

L’intolérance au gluten : symptômes, diagnostic, traitement
© Fotolia

Symptômes : des signes surtout digestifs

Chez l’adulte, la maladie coeliaque se manifeste principalement par des troubles digestifs : diarrhées, douleurs abdominales, amaigrissement, ballonnements.
Ces symptômes peuvent également être associés à d’autres signes comme une fatigue importante, une chute de cheveux, des crampes, des aphtoses et de l’arthrite.
Chez la femme, l’intolérance au gluten peut être à l’origine d’irrégularités menstruelles, et de fausses couches dans de rares cas.
A noter : le nombre de symptômes et leur intensité sont variables selon les individus, d’où l’importance du diagnostic.
 

Consulter un médecin pour établir un diagnostic

Il est recommandé de consulter un médecin en présence des symptômes listés ci-dessus.
Les complications liées à la maladie coeliaque sont rares et les lésions régressent généralement après deux ans, mais il est important d’établir un diagnostic précis pour déterminer une prise en charge adaptée si nécessaire.
En France, seulement 20% des cas de maladie coeliaque sont diagnostiqués selon l’AFDIAG (Association Française Des Intolérants au Gluten).
 

Une prise de sang et une fibroscopie pour un diagnostic fiable

Le diagnostic de la maladie coeliaque repose sur deux étapes.
Dans un premier temps, une prise de sang est effectuée afin de détecter la présence des anticorps spécifiques à la maladie : anti endomyosum, antigliadine et anti transglutaminase.
Si le bilan est positif, un second examen est pratiqué pour confirmer le diagnostic. Il s’agit d’un examen endoscopique, destiné à visualiser l’intérieur de l’intestin grêle et à rechercher des lésions à l’aide d’une caméra. De plus, cet examen, également appelé fibroscopie oeso-gastro-duodénale, permet de prélever des fragments de tissus intestinaux pour les analyser (biopsie).
 

Traitement : un régime adapté pour soulager les symptômes

Il n’existe pas de traitement médicamenteux pour soigner la maladie coeliaque à l’heure actuelle. La prise en charge consiste à suivre un régime alimentaire adapté, strict et à vie.
En effet, une fois le diagnostic de maladie coeliaque confirmé, il est fortement recommandé d’éliminer le gluten de l’alimentation en consommant des aliments sans gluten à l’origine, ou des produits certifiés sans gluten. En cuisinant, il est également conseillé d’utiliser des ustensiles distincts pour préparer un repas sans gluten.
Consulter un médecin reste la meilleure solution pour déterminer un régime adapté à la maladie coeliaque et obtenir des conseils sur l’alimentation.
 
Lire aussi