La viande rouge : faut-il bouder les boucheries ?

La viande rouge est associée au risque de maladies cardiovasculaires, de surpoids et de diabète. © Mara Zemgaliete - Fotolia.com
La viande rouge, vous l’aimez un peu, beaucoup, passionnément ? Nicole Darmon, nutritionniste en santé publique révèle pourtant que "la consommation de viandes rouges et de charcuteries en trop grande quantité est associée à un risque plus élevé de maladies chroniques". Ainsi, "une limitation de la consommation de viande rouge à 50 grammes maximum par jour et par personne et une suppression totale de la consommation de charcuteries sont recommandées."
Autre risque soulevé : celui d’une possible association entre viande rouge et cancer. En effet, de récentes études montrent que le risque de cancer colorectal augmente de 29% lorsque l’on consomme 100 grammes de viande rouge chaque jour ou de 21 % pour 50 grammes de charcuteries quotidiennement.
Le petit plus environnemental : "ce scénario permettrait de diminuer de 12 % l’impact carbone de l’alimentation des Français " ! précise Nicole Darmon.
  • Conseil : Pas plus de 50 grammes de viande rouge par jour, mais pour un apport suffisant en protéines, veillez à la remplacer par des protéines végétales (légumineuses, amandes, noix, tofu…) et par une consommation raisonnée de viande blanche.