10 conseils pour éviter les germes dans l'assiette !

Chaque année, en France, un tiers des infections alimentaires déclarées surviennent au domicile. L’occasion de faire le point sur les règles d’hygiène alimentaire simples. 10 conseils.

En France, les salmonelloses, qui demeurent une cause majeure de toxi-infections alimentaires ont diminué de moitié en 10 ans. De même, le nombre de cas de listériose, maladie d'origine alimentaire préoccupante par sa gravité, a été divisé par 5 en 30 ans. Pour autant, "ces succès de notre système de sécurité sanitaire qui responsabilisent l'ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire de "la fourche à la fourchette" ne doivent pas diminuer notre vigilance collective pour contribuer au maintien de ce niveau de sécurité sanitaire et prévenir les émergences", explique dans un communiqué l'Agence de l'alimentation (Anses).

Par ce que l'hygiène des aliments est l'affaire de tous. "Plus d'un tiers des foyers déclarés de toxi-infection alimentaire collective surviennent dans le cadre familial", précise l'Anses, qui diffuse une infographie, téléchargeable sur son site. Ce qui suggère un manque d'information sur les modes de transmission des bactéries et micro-organismes dans la cuisine. 

Car les intoxications alimentaires peuvent toucher tous les types d’aliments. "Il n’est pas anormal de trouver des bactéries dans l'alimentation. En revanche, c’est leur multiplication qui l’est car alors elles peuvent infecter la nourriture. Défaut d’hygiène et mauvaise conservation des aliments en sont les principales causes."