Combien de morceaux de sucre, quand je mange...

Dans le collimateur de l'OMS, parce qu'il envahit de plus en plus notre alimentation, le sucre participe à l'augmentation du diabète de type 2 et du surpoids. Et vous, mangez-vous trop sucré ? Comptez et comparez !

Il n'est pas toujours facile d’évaluer la quantité de sucre consommée. En effet, il y a d'abord le sucre visible, c'est la cuillère de sucre en poudre ajoutée dans le yaourt par exemple. Mais aussi, le sucre dit "caché", présent dans certains aliments (fruits, lait, féculents) ou ajouté lors de la fabrication de nombreux produits alimentaires (viennoiseries, gâteaux, jus de fruits, etc.).

Le sucre ajouté ne devrait pas dépasser 10 % des calories quotidiennes. Pour une femme, dont les besoins caloriques sont de 2000 kcal/jour, cela représente 50 grammes de sucre, soit 10 morceaux de sucre. Pour un homme, ayant besoin de 2500 kcal/jour, cela équivaut à 12 morceaux de sucre. Par ailleurs, les besoins varient selon l'âge et l'activité.

Pourquoi consommer le sucre avec modération ? Parce qu'il favorise la prise de poids, donc l'obésité, mais aussi les caries dentaires, et à long terme des maladies chroniques comme le diabète ou certaines pathologies cardiovasculaires. La solution ? Apprendre à lire les étiquettes pour comparer les teneurs en sucres des produits, mais aussi habituer au plus tôt les enfants à limiter leur consommation en aliments sucrés.

Les bons gestes à retenir : limitez le sucre dans les laitages ; au dessert, favorisez les fruits frais, les salades de fruits ou les compotes peu sucrées ; les viennoiseries sont réservées pour le petit-déjeuner ou le goûter des jours de fêtes ; les bonbons (en petites quantités), c’est de temps en temps, à la fin d’un repas ou du goûter.

L'OMS ne s'attaque ni aux sucres complexes (que l'on trouve dans le riz, les pâtes, les féculents et qui fournissent aussi du carburant à l'organisme), ni aux sucres naturellement présents dans les fruits et les légumes frais ou dans le lait. En revanche, dans les sucres utilisés par les industriels, on trouve beaucoup de sirops de glucose-fructose, dont la propriété est de renforcer le goût sucré, mais qui sont de plus en plus pointés du doigt pour leur nocivité, surtout aux Etats-Unis. 

Sur Instagram, le compte @dealerdesucre, permet de visualiser de manière très simple l'équivalent en carrés de sucres de vos produits préférés.