Pas de sodas dans les menus enfants : la fausse bonne idée de Burger King

Les enfants ne peuvent plus choisir de boissons sucrées avec leur menu Burger King, a révélé mardi la chaîne de restauration rapide. En place depuis la mi-février aux Etats-Unis, cette décision est censée favoriser des choix nutritionnels équilibrés et réduire ainsi l’obésité.

Pas de sodas dans les menus enfants : la fausse bonne idée de Burger King
© Prod. Numérik

Burger King a annoncé mardi qu’il avait décidé de retirer les sodas de ses menus pour enfants aux Etats-Unis. Les enfants peuvent ainsi choisir à la place un jus de pomme, du lait ou du chocolat écrémé, considérés par l'enseigne de restauration rapide comme "choix nutritionnels équilibrés". Ces boissons ne sont toutefois pas les moins caloriques… Un verre de lait entier équivaut par exemple à 130 Cal. Une canette de jus de fruits (145 Cal) est quant à elle plus calorique qu'une canette de soda (105 Cal). Il faut être bien vigileant au fait que le jus de fuits soit sans sucres ajoutés. Le choix de Burger King est d’autant plus surprenant qu'il n'inclut pas d’eau minérale. Ce changement a été mis en place à la mi-février précise la chaîne de restauration rapide. D’autres restaurants comme Mc Donald’s et Wendy’s avaient déjà pris une décision similaire auparavant.

De nombreuses maladies dues au sucre. Le CSPI (Center for Science in the public interest), l’une des organisations qui se battent pour que l’industrie agroalimentaire américaine propose une nourriture plus saine, s’est félicité de l’initiative. Elle a d’ailleurs appelé les franchisés à suivre l’exemple de la maison mère rappelant que "les sodas et autres boissons sucrées provoquent le diabète, les caries dentaires, l’obésité et même les problèmes cardiaques". L’association Momsrising, qui s’était également battue pour que les chaînes cessent de proposer des boissons sucrées aux enfants, a aussi salué la décision de Burger King. Elle a d’ailleurs souligné qu’il "faut que davantage de restaurants fassent de même car les boissons sucrées ne promeuvent que les maladies cardiaques et le diabète de type 2".

Un enfant sur trois obèses ou en surpoids aux USA. Aux Etats-Unis, l’obésité est un fléau de santé publique dû en grande majorité, à la trop forte consommation de sucre. Deux adultes sur trois et un enfant sur trois sont en effet obèses ou en surpoids. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait appelé en début de mois, à réduire la ration de sucres rapides à un maximum de 10% de l’apport énergétique quotidien, soit 50 grammes de sucre par jour chez un adulte. Cela équivaut à 12 cuillères à café de sucre. Selon l’American Heart Association, les Américains en consomment en moyenne entre 22 et 30 cuillerées…

Lire aussi