Diabète de type 2 : bien manger le matin et dîner léger

D’après des chercheurs suédois et israéliens, les personnes atteintes de diabète de type 2 doivent prendre un solide petit déjeuner et doivent en revanche, dîner léger.

Diabète de type 2 : bien manger le matin et dîner léger
©  blanche

Une récente étude menée sur 10 femmes et 8 hommes souffrant tous du diabète de type 2 depuis moins de 10 ans a été réalisée par des chercheurs suédois et israéliens. Les résultats révèlent que ces personnes doivent privilégier les petits déjeuners riches en énergie et les dîners moins caloriques. Le professeur Oren Froy, l’un des principaux auteurs de l’étude, souligne que ces individus doivent être particulièrement attentifs à leurs heures de repas et à la quantité de calories ingérées. Cela a en effet une influence "sur le rythme quotidien des taux post-repas d’insuline et d’incrétines et a pour résultat une diminution considérable du niveau de glucose après les repas". Les malades pourraient ainsi prévenir les complications du diabète de type 2.

Baisse de la glycémie de 20%. Agés de 30 à 70 ans et avec un IMC (Indice de Masse Corporelle) compris entre 22 et 35, les participants suivaient au hasard soit le régime "B", soit le régime "D" pendant une semaine. Le premier consistait à consommer 703 kcal au petit déjeuner, 602 kcal au déjeuner et seulement 204 kcal au dîner. Les personnes suivant le régime "D" devaient quant à elles manger 204 kcal le matin, 703 kcal au déjeuner et la même quantité le soir. Le septième jour, les chercheurs ont prélevé le sang des patients à jeun au réveil et à des intervalles de temps réguliers après le premier repas. Les participants ont ensuite changé de régime pour une nouvelle semaine d’étude. Il apparaît qu’après les repas, les personnes ayant suivi le régime "B" ont des taux de glucose 20 % moins élevés que celles du régime "D". Le taux d’insuline était quant à lui 20% plus élevé.

Mesures diététiques et activité sportive. Cette étude a été réalisée à une échelle modeste et pour cause, elle a été menée sur 10 femmes et 8 hommes. Elle confirme cependant ce que l’on savait déjà. En effet, une personne atteinte de diabète de type 2 doit prendre des mesures diététiques (manger équilibré) mais pas seulement. La pratique régulière d’une activité physique est aussi essentielle. Si ces mesures ne suffisent pas, des traitements antidiabétiques ou hypoglycémiants voire même une insulinothérapie seront alors associés.

Lire aussi