La pomme, le plus célèbre des coupe-faim

Pomme © nyul - Fotolia.com
Pourquoi ça marche ? Notre alimentation moderne nous apporte moins de fibres que par le passé. Pourtant, celles-ci jouent un rôle important pour favoriser la satiété. En effet, les fibres solubles, comme la pomme, absorbent l’eau et forment un gel qui ralentit la digestion. Les fibres insolubles, quant à elles, ne sont pas dégradées dans l’estomac : elles augmentent le volume du bol digestif, nous donnant l’impression d’avoir l’estomac plein plus rapidement. Les fruits, les légumes, mais aussi les légumineuses (lentilles, pois) en sont particulièrement riches. Enfin, les potages de légumes sont également un excellent moyen de se rassasier avant un repas.
Quelles précautions ? "Il faut savoir que les coupe-faim ne présentent pas d’intérêt si avez tendance à grignoter de manière compulsive, note la nutritionnsite Béatrice Benavent-Marco, chroniqueuse au Journal des Femmes. Si vous mangez sans faim, l’action de ces derniers ne vous satisfera pas. Vous ne cherchez pas à calmer votre estomac qui crie famine mais bien souvent à combler un vide, à apaiser une contrariété. Il est donc important d’avoir recourt à ce type de produits si vous avez bien identifié la faim."