Les médicaments anti-obésité : à éviter

Medicaments anti-obésité © takasu - Fotolia.com
De quoi s’agit-il ? Les médicaments coupe-faim peinent à s’imposer en France et ailleurs. Non seulement, leurs bénéfices en termes de perte de poids sont discutables, mais en plus, ils sont le plus souvent associés à des effets indésirables. C'est le cas de Alli, retiré du marché seulement 3 ans après sa commercialisation. Actuellement, la commercialisation en Europe du Mysimba, un tout nouveau médicament anti-obésité, déjà commercialisé aux Etats-Unis, est étudiée par la Commission européenne. Mais il fait déjà polémique et l’Agence française du médicament estime que son rapport bénéfice / risque n’est pas positif.
Quelles précautions ? Seul le Xenical est aujourd’hui disponible en pharmacie et prescrit sur ordonnance. Cette pilule amaigrissante contient deux fois plus de principe actif que Alli et doit donc être utilisée sous contrôle médical. Lui aussi, expose à des effets secondaires indésirables (diarrhées, flatulences, etc.) pour une efficacité modeste.