Obésité, surpoids : définition, risques et solutions Obésité et surpoids : attention aux risques de diabète et de cholestérol

Un IMC élevé est un important facteur de risque de maladies chroniques : les maladies cardiovasculaires, le diabète, les troubles musculo-squelettiques (en particulier l'arthrose), certains cancers (de l'endomètre, du sein et du côlon).

Les graisses de notre alimentation sont des lipides qui se composent d'acides gras. Tout comme les glucides, les lipides sont des sources d'énergie pour le corps. Ils sont donc indispensables pour se sentir en forme, pour se réchauffer, pour bouger, etc. Pour autant, si on en avale en trop grande quantité, notre corps ne s'en débarrasse pas, il les stocke sous forme de tissu graisseux, sous la peau (tissu adipeux sous-cutané) et autour des organes abdominaux (tissus adipeux viscéraux), comme le cœur, les poumons, le tube digestif ou le foie par exemple.
surpoids et santé.
Surpoids et santé. © Andy Dean - Fotolia.com

La graisse qui s'accumule n'est pas sans conséquences, notamment lorsqu'elle est localisée au niveau abdominal :
- Elle peut favoriser l'apparition de plaques de graisses sur la paroi des artères (on parle d'athérosclérose), augmentant ainsi le risque de maladies cardiovasculaires (infarctus, accident vasculaire cérébral...).
- Elle peut perturber le fonctionnement normal du foie, qui peut alors sécréter plus de sucre, augmentant la glycémie, donc le risque de diabète.
Les principaux risques du surpoids sont donc :
- Le diabète de type 2 : surpoids, sédentarité et hérédité sont les trois principaux facteurs de risque du diabète de type 2, aussi appelé diabète gras et qui concerne 90% des diabétiques. Il se définit par une augmentation du taux de sucre dans le sang, lequel fragilise les artères et augmente le risque d'infarctus.
- Le cholestérol : des plaques de cellules graisseuses peuvent progressivement boucher les artères et augmenter le risque d'accident cardiovasculaire.

Sommaire