10 idées pour réduire votre consommation de sel Je fuis les plats préparés

si vous manquez de temps, optez pour des légumes crus, prêts en trois minutes.
Si vous manquez de temps, optez pour des légumes crus, prêts en trois minutes. © Hemera/Thinkstock

Vous croyez bien faire en achetant des plats préparés équilibrés, voire light, histoire de manger quelque chose de complet le soir, sans faire le plein de calories. Vous risquez, en revanche, de faire le plein de sodium ! 80 % de notre consommation de sel provient du sel "caché", c'est-à-dire déjà présent dans les aliments avant qu'on ne les cuisine.

Les plats préparés, a fortiori s'ils ont été allégés en graisses, sont généralement très riches en sel : il rehausse le goût tout en permettant une meilleure conservation des aliments.

Un bol de soupe = 1 g de sel

Mieux vaut donc éviter les petits plats du rayon surgelé mais aussi les légumes en conserve et autres soupes et sauces toutes faites. Juste un exemple parlant : dans un bol de soupe en brique, il y a 1 g de sel, soit 15 % à 20 % de la consommation journalière recommandée. Même des produits inattendus contiennent du sel en grande quantité : viennoiseries mais aussi biscuits et même sodas...

Si vous manquez de temps, préférez les légumes non préparés ou surgelés (sans ajout quelconque). Beaucoup se mangent crus, en salade par exemple.  Vous pouvez également cuisiner vos propres petits plats le week-end et congeler des portions que vous pourrez ressortir en semaine.

Sommaire