Boris Hansel Régime Dukan : "A ce jour, aucune étude scientifique n'a évalué ce régime hyperprotéiné à la mode"

La progression de l'obésité ralentit en France selon l'enquête nationale ObEpi, dévoilée la semaine dernière. Interrogé ce matin sur Europe 1, Pierre Dukan, le célèbre nutritionniste, a déclaré y avoir participé grandement. Boris Hansel, endocrinologue à la Pitié-Salpêtrière à Paris, réagit.

1102 chat sante boris hansel debise 0675
Le Dr Boris Hansel est endocrinologue, spécialiste du syndrome métabolique et de la prévention cardiovasculaire. © Cécile Debise / Journal des Femmes

Que pensez-vous de l'étude ObEpi, selon laquelle la progression de l'obésité se stabilise ?
Dr Boris Hansel : je tiens à préciser avant tout qu'il ne s'agit pas d'une réduction de la fréquence de l'obésité, mais d'un ralentissement de son augmentation. Cette observation est intéressante, mais elle ne permet pas d'affirmer qu'on a gagné la lutte contre ce fléau majeur. Elle montre d'ailleurs que les inégalités se creusent entre les couches sociales avec une augmentation de l'obésité dans les classes défavorisées contrastant avec un infléchissement chez les populations plus favorisées. Il faut donc encourager la recherche de méthodes efficaces pour lutter contre l'épidémie de l'obésité.

Pierre Dukan a déclaré que si les chiffres de l'obésité se stabilisent c'est en grande partie grâce à lui. Qu'en pensez-vous ?
Dr Boris Hansel : A ce jour, aucune étude scientifique n'a évalué ce régime hyperprotéiné à la mode. Il y a eu des études de très bonnes qualité avec des régimes restrictifs qui montrent des résultats décevants à long terme. Il est nécessaire d'encourager la réalisation d'une véritable étude dans les règles de l'art qui suit une méthodologie rigoureuse, comme cela se pratique quand on veut démontrer des résultats avec une rigueur scientifique. Pour le moment ce n'est pas le cas, probablement en raison des couts très élevés de ce travail et des résultats très incertains qui pourraient être obtenus.

Lire aussi