Quand la migraine opthalmique vous prend la tête Vue brouillée et douleur violente : des symptômes qui ne trompent pas

Ca commence souvent par des petites lumières ou des dessins devant les yeux. Puis survient l'inexorable mal de tête, violent et intense. La forme peut varier d'une personne à l'autre mais les lecteurs sont unanimes : les crises sont douloureuses et la migraine ophtalmique fait peur quand elle survient pour la première fois.

 

Clarisse : "La douleur apparaît petit à petit. Les yeux commencent à brûler et deviennent très sensibles à la lumière. La douleur se propage au front et au nez (sinus). C'est un peu comme si toute cette partie du visage gonflait sous cette chaleur.
Si la migraine s'installe, elle devient particulièrement pénible la nuit, empêchant le sommeil. Elle peut durer plusieurs jours et se renouveler plusieurs fois par mois. En cas de fortes crises, elle peut donner nausées et vertiges."

Marie-France : "J'avais 9 ans (j'en ai 65 aujourd'hui). Je roulais à vélo pour rentrer chez moi comme souvent (= 3 km environ), lorsque brusquement la route devint trouble et ce de plus en plus. Puis 5 à 10 minutes plus tard, des zigzags lumineux envahirent mon champ de vision ! Je ne voyais plus la route, mais que çà ! Paniquée, je pédalais plus vite et en arrivant à la maison j'ai hurlé à ma mère: "Je deviens aveugle!" Je ne voyais que la moitié de son visage, un oeil, pas l'autre, une partie de son nez, de ses lèvres... Elle comprit immédiatement que je faisais une céphalée ophtalmique tout comme mon père et me rassura en m'expliquant que dans quelques minutes tout rentrerait dans l'ordre."
 

Jacques : "Je travaillais dans un bureau d'études sur des plans, ceux-ci avaient des odeurs d'ammoniac. Au cours de la réalisation de mon travail, j'ai eu des scintillements dans un oeil, puis le flou partiel, je ne voyais plus les dessins et quelques minutes plus tard, un terrible mal à la tête. Ce mal à la tête était toujours inversé à l'oeil qui avait vu flou. Au départ je pensais que l'odeur d'ammoniac me provoquait ces malaises. Puis d'autres crises sont apparues en voiture, en faisant du sport, en me promenant, au réveil..."


 

Sommaire