Quand la migraine opthalmique vous prend la tête Empêcher les crises, mission impossible ?

Malheureusement, les lecteurs sont unanimes sur un autre point : il est très difficile, voire impossible, d'empêcher la survenue des crises de migraine ophtalmique.

Clarisse : "Je pense qu'il y a deux raisons principales à mes migraines : le stress et l'alimentation. Difficile de dompter la première ! Mais changer sa façon de manger est possible pour presque tout le monde. J'ai supprimé tous les laitages, je les ai remplacés par des produits à base de soja. J'ai sélectionné petit à petit les aliments que j'assimile bien. Je fais extrêmement attention à maintenir mon appareil digestif aussi efficace que possible, en prenant des huiles essentielles et des probiotiques. Je bois beaucoup de tisane de romarin dès que je sens les premiers symptômes (beaucoup de migraines viennent du foie!). Je me fais des compresses d'hydrolat de bleuet pour soulager mes yeux et éviter qu'ils ne gonflent sous la douleur."

Christine : "Tout et n'importe quoi peut les provoquer: une "prise de tête" au boulot, un stress, une émotion (positive ou négative), la fatigue, un éblouissement, l'altitude... Je ne sais pas les éviter."
 

Jacques : "Voilà déjà quarante-cinq ans que j'ai essayé de trouver un remède pour éviter ces crises, notamment en analysant les facteurs qui ont pu me déclencher ces crises : fatigue, anxiété, contrariété, repas copieux... A ce jour je suis incapable de trouver l'indice qui va me déclencher une crise."

Isabelle : "J'ai changé mon traitement hormonal. Mais un traitement pour une stimulation ovarienne m'a redéclenché des crises... J'ai aussi consulté un acupuncteur et suivi un traitement homéopathique qui a diminué la fréquence et l'intensité de la douleur." 

Migraineuse ponctuelle : "Quand je sens que j'ai une poussée de stress ou d'angoisse je m'éloigne le plus possible de mon PC, je vais m'asperger le visage d'eau et je prends de grandes respirations en me disant que je ne vais quand même pas laisser un boulot pourri me gâcher ma santé."


 

Sommaire