Première mondiale : des tumeurs cérébrales détruites au laser

Dirigée par le professeur Alexandre Carpentier (groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière), une équipe de neurochirugiens, radiologues et anesthésistes, a réalisé une première mondiale qu'ils ont dévoilé dans le numéro du vendredi 29 août de la revue Neurosurgery. Pour détruire les tumeurs cérébrales de 15 patients atteints de divers cancers, ils ont eu recours à  un laser associé à une IRM. Ces malades participaient à un essai clinique sous l'égide de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Le plus incroyable étant que grâce à cette technique innovante, les patients ont pu rester conscients tout au long de l'opération et quitter l'hôpital le soir même. Une véritable révolution quand on sait que le mode opératoire pour les tumeurs cérébrales impose une chirurgie lourde où l'ouverture de la boîte crânienne est nécessaire. Dans le cadre de ces essais cliniques, les médecins ont « simplement » pratiqué un orifice de 3 mm de diamètre dans la boîte crânienne, par lequel ils sont ensuite introduit une fibre optique, équipée d'un laser. Après activation des simulations orchestrées par les ordinateurs, le traitement thermique des tumeurs (les cellules tumorales sont détruites par la chaleur du laser) peut commencer grâce aux images fournies par l'IRM en temps réel. Les tissus sains sont bien évidemment épargnés. Sur les 15 personnes opérées, 9 d'entre elles ont subi un traitement partiel et 6 un traitement total. Cinq de ces 6 personnes n'ont pas présenté de signes de récidives en 9 mois. Un bel espoir pour toutes les personnes souffrant de cancers (1/5 des personnes qui décèdent des suites d'un cancer présentent des métastases cérébrales).
Pour développer son programme de recherche, l'équipe du professeur a besoin de fonds supplémentaires, à hauteur d'environ 2 millions d'euros.