Programme d'entraînement cérébral : faut-il y croire ? Quand le professeur Lieury teste Kawashima

Spécialiste de la mémoire, le professeur Lieury, professeur de psychologie cognitive et auteur de "Doper son cerveau : info ou intox ?", a mené plusieurs tests liés au programme d'entraînement cérébral du neurologue Kawashima. La plus parlante, même si elle n'a pas valeur scientifique, est probablement l'expérience qu'il a menée sur lui-même : pendant un mois, Alain Lieury s'est efforcé de jouer au moins 10 minutes par jour sur sa console de jeux, enregistrant sa courbe de progression et notant, chaque jour, quel type de jeu lui était proposé.

"A 9 ans, Léo a un cerveau de 75 ans"

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il vaut mieux ne pas avoir un égo surdimensionné pour s'adonner à ce genre de passe-temps. En un mois, le cerveau de ce scientifique, professeur émérite dans une grande université, est passé de ... 59 ans à... 61 ans ! Pas vraiment d'amélioration, donc. Une légère variation, vers les jours 8 à 10, lui permettent de frôler les 50 ans, mais jamais de rejoindre la jeunesse d'esprit de Nicole Kidman.

Jeux mal adaptés

Afin de vérifier si cela provenait de lui ou de la console, le professeur Lieury confie alors le jeu à plusieurs personnes brillantes de son entourage. Les résultats sont surprenants : Ainsi, Léo, un brillant élève de 9 ans, qui plus est adepte de jeux vidéos, se voit rejoindre la catégorie troisième âge : son cerveau aurait 75 ans ! Parmi les jeunes adultes qui travaillent avec Alain Lieury, Nolwenn et Cathy, respectivement 26 et 28 ans, atteignent l'âge canonique de 52 ans alors que Jacques, 58 ans, frôle les 80 ans ! Bref : rien à voir, ni de près ni de loin, avec l'âge réel du joueur, comme on pouvait s'en douter.

Surtout, au fil des jours, le professeur Lieury constate que certains jeux fonctionnent mal ou sont mal adaptés et font largement baisser les performances du joueur.  Ainsi, "l'âge du cerveau" se révèle complètement différent selon que l'on tombe sur le redoutable jeu "mnémonique" ou plutôt sur les tests de calcul !

Sommaire