Dyslexie, dysphasie... Un dépistage précoce est indispendable

Ce 10 octobre se déroule une journée d'information autour des troubles cognitifs "DYS". Ce rendez-vous est l'occasion de sensibiliser professionnels et grand public à la question des troubles de l'apprentissage.

Dyslexie, dysphasie... Un dépistage précoce est indispendable
© skampixel - Fotolia.com

Cette année, la Journée des troubles cognitifs DYS (dyslexie, dyspraxie, dysphasie, dysorthographie, dyscalculie) met l'accent sur la prévention des troubles de l'apprentissage. Objectif : alerter les professionnels et le grand public sur le nécessaire dépistage précoce des enfants présentant des troubles du langage, sur l'importance des diagnostics et sur les différents modes d'intervention thérapeutique.

Plus on aide précocement les enfants porteurs de troubles DYS, plus on a de chances de les faire évoluer favorablement. Aujourd'hui pourtant, de nombreux freins retardent la prise en charge des enfants et occasionnent nombre de difficultés scolaires liées aux troubles de l'apprentissage et aux troubles psychologiques. 

Cette journée est aussi l'occasion de mettre en lumière la réalité et la diversité des troubles DYS. Ceux-ci apparaissant au cours du développement de l'enfant, avant ou lors des premiers apprentissages et persistent à l'âge adulte. Certains affectent les apprentissages précoces comme le langage et les gestes. D'autres affectent plus spécifiquement les apprentissages scolaires comme le langage écrit ou le
calcul
. Ces troubles sont innés, mais certains enfants victimes d'un traumatisme crânien ou opérés et soignés pour une tumeur cérébrale peuvent également présenter des troubles cognitifs spécifiques gênant la poursuite de leurs apprentissages.

Pour en savoir plus sur ces troubles DYS et pour connaître les différentes manifestations organisées, consultez le site journee-des-dys.info