Pour garder votre cerveau en forme : méditez !

Une étude publiée dans Scientific Reports souligne les bienfaits de la méditation pour lutter contre les effets du vieillissement cérébral.

Pour garder votre cerveau en forme : méditez !
©  epicstockmedia /123 RF

Si l'on connait les vertus de la "zen attitude" pour améliorer la qualité de vie, des chercheurs de l'Inserm viennent tout juste de prouver que celle-ci permettrait également de lutter contre le vieillissement du cerveau. Une étude publiée dans le Scientific Reports souligne ainsi les bienfaits de la méditation pour doper les fonctions cognitives et retarder les phénomènes de démence, comme la maladie d'Alzheimer.

Un cerveau mieux préservé des effets du vieillissement

L'équipe de spécialistes, emmenée par Gaël Chételat, chercheuse à l'Inserm, a étudié le fonctionnement cérébral de séniors âgés de 65 ans en moyenne, dont six personnes pratiquant la méditation et 67 personnes non-méditantes. Les volontaires ont été soumis à des examens de neuroimagerie (IRM et TEP/PET scan) pour aider les chercheurs à comprendre l'impact global du vieillissement sur le cerveau et les effets de la méditation sur les fonctions cognitives. Conclusion : "En étudiant le cerveau de personnes qui pratiquaient la méditation depuis de nombreuses années, avec 15.000 à 30.000 heures de méditation à leur actif, on a pu observer que leur cerveau était préservé du vieillissement" assure la scientifique.

La mémoire dopée...

Mais ce n'est pas tout, les bénéfices s'observent également sur la capacité de concentration : "En général, il y a une corrélation entre la taille et le fonctionnement de ces structures et les performances cognitives. Le fait qu'elles soient plus volumineuses et qu'elles fonctionnement mieux laisse supposer une meilleure préservation des fonctions cognitives avec l'âge, comme les capacités d'attention et de mémoire." La méditation agirait donc comme une aide notable pour lutter contre les pertes de mémoire, qui interviennent notamment dans le cas de la maladie d'Alzheimer.

Une seconde étude est attendue pour 2019 et portera sur la thématique du "bien vieillir". Les chercheurs qui regrouperont des spécialistes à travers l'Europe tenteront d'identifier les facteurs qui déterminent le "bien vieillir" et testeront les bienfaits d'entraînements mentaux à la méditation laïque ou encore à l'apprentissage de l'anglais sur le bien-être et la santé mentale des seniors.

A lire aussi :