Mémoire : comment mieux restituer nos connaissances ?

Présentations ou examens, notre mémoire est notre meilleure alliée dans ce genre de situation. Mais comment optimiser nos apprentissages ? ​​​​​​Voici un vrai/faux pour vous y aider.

Mémoire : comment mieux restituer nos connaissances ?
© rawpixel - 123 RF

Que ce soit devant une copie d'examen ou lors d'une importante présentation dans sa vie professionnelle, nous devons solliciter notre mémoire afin de réutiliser des connaissances déjà assimilées. Seulement, si l'apprentissage ne s'est pas bien déroulé, le trou de mémoire est vite arrivé...

Relire son cours ou sa présentation aide à mémoriser.

Vrai. Plus un texte est relu et/ou répété à voix haute, plus il est retenu. Relire les résumés de ses notes avant de dormir serait aussi bénéfique et assurerait une meilleure assimilation. 

Il est préférable de varier les représentations.

Vrai. Cartes, graphiques, schémas… Ces supports permettent à la fois d'organiser les informations mais aussi de mieux les retenir. De plus, leur confection vous force à relire et réécrire ce que vous devez apprendre. 

Réviser à la dernière minute, pourquoi pas ?

Faux. Il est préférable de fractionner les périodes d'apprentissage. Il est ainsi plus efficace de travailler de manière étalée sur plusieurs jours, pendant une période de temps brève, que de tout faire en un ou deux jours, sur des temps longs.

Il est déconseillé de réviser après le déjeuner.

Vrai. Il n'est pas rare de se sentir fatigué après le repas. C'est tout à fait normal car digérer demande de l'énergie. Or, il est difficile de se concentrer lorsque nos yeux ont envie de se fermer. Une petite sieste de 15 ou 20 minutes (aussi appelée power-nap) vous permettra de recharger vos batteries et d'être plus efficace.

Le manque de sommeil est nuisible à l'apprentissage.

Vrai. En période d'apprentissage, il est d'autant plus important de dormir. La nuit, notre cerveau revit les épisodes d'apprentissage pour les garder en mémoire. Si vous ne dormez pas assez, vos souvenirs ne seront pas consolidés efficacement.

Manger du poisson est bon pour la mémoire. 

Peut-être... Le poisson contient du phosphore et des acide gras oméga-3 qui ont des effets très bénéfiques sur notre cerveau. Néanmoins, il n'a pas encore été scientifiquement prouvé que manger du poisson avait un quelconque effet sur notre mémoire. De manière générale, il faut avoir une alimentation saine et équilibrée. Hors de question de se priver de repas ! Attention à l'abus d'alcool qui, en plus d'être dangereux pour la santé, peut induire des déficits de la mémoire.

Utiliser des connaissances personnelles comme moyen mnémotechnique est contre-productif.

Faux. Créer des associations avec les connaissances personnelles aide à mieux mémoriser. Si l'un de vos parents et Clovis partagent la même date de naissance, vous vous en souviendrez plus facilement.

Il faut être actif dans son apprentissage.

Vrai. La théorie c'est bien, mais associée à l'entraînement c'est mieux. Il faut mettre en pratique les connaissances apprises. Cela permet de vérifier qu'elles ont bien été retenues, mais aussi de solliciter sa mémoire, ce qui participe à la consolidation des informations.

Le stress nuit à la mémoire. 

Vrai. Préparer un examen ou une présentation devant un public peut être source de stress. Or, le stress peut s'accompagner de perte de mémoire. Pour éviter cela, il faut faire des pauses lorsque l'on révise, pour respirer, s'aérer l'esprit avec une autre activité ou encore pratiquer des mouvements de relaxation. 

Retrouvez plus de conseils sur le site de l'Observatoire B2V des Mémoires

Lire aussi