Autisme : une prise en charge insuffisante, des parents mécontents

Trouble sévère affectant les fonctions cérébrales de l’enfant, l’autisme toucherait plus de 400 000 personnes en France. Diagnostic, structure, interlocuteur… Plusieurs points sont encore à améliorer selon une récente enquête.

Autisme : une prise en charge insuffisante, des parents mécontents
© fasphotographic

On estime aujourd'hui que plus de 400 000 personnes seraient touchées par les troubles du spectre de l’autisme (TSA) en France. En 2010, ce ne sont pourtant que 75 000 patients qui étaient diagnostiqués et suivis dans le secteur médico-social. Seulement moins de 20% d’entre eux bénéficiaient d’un accompagnement dans une structure dédiée. Face à cette situation, le gouvernement avait lancé un 3e plan autisme en 2013 avec l’objectif d’améliorer la prise en charge. Une enquête réalisée par Doctissimo et la Fondation FondaMental auprès de 700 familles, estime toutefois qu’il reste de nombreux progrès à faire.

Un diagnostic tardif. Il est préférable que le diagnostic de l’autisme ou d’un autre trouble envahissant du développement (TED) soit posé avant les 3 ans de l’enfant, selon la Haute Autorité de Santé (HAS). Cela permet d’instaurer le plus tôt possible une prise en charge adaptée. Or aujourd’hui, le diagnostic est posé en moyenne autour de l’âge de 4 ans. Grâce aux deux précédents plans autisme, le délai tend toutefois à se réduire entre les premiers signes d’alerte et la pose du diagnostic. Ainsi, plus l’enfant est jeune lors de la première consultation, plus le diagnostic est posé tôt.

Une prise en charge insuffisante. L’enquête fait état d’un réel manque de coordination entre les différents professionnels (psychologue, orthophoniste, psychomotricien…) qui serait dû à l’absence d’un unique interlocuteur. Absence de structures adaptées, d’information et de formation des professionnels, d’aides psychologiques et financières pour les parents… Une famille sur deux se déclare ainsi insatisfaite de la prise en charge dont bénéficie leur enfant.

Des manifestations variées. L’autisme est un trouble sévère et précoce du développement de l’enfant affectant les fonctions cérébrales. Il est généralement détecté suite à l’apparition de troubles de la communication et du comportement ainsi que de perturbations des relations sociales. Ces manifestations peuvent varier d’un enfant à l’autre mais aussi chez un même enfant au cours du temps. Par ailleurs, très peu de centres sont aujourd’hui adaptés pour la prise en charge de l’autisme, et cela concerne aussi bien les petits que les adultes.

Lire aussi