10 conseils pour booster la mémoire T'entretenir, tu t'obligeras

a n'importe quel âge il faut continuer à faire travailler ses neurones en menant
A n'importe quel âge il faut continuer à faire travailler ses neurones en menant une vie toujours active. © Magalice - Fotolia.com

A vrai dire, tant qu'on va à l'école ou même que l'on exerce une profession "intellectuelle", ces activités suffisent largement à entretenir la mémoire. C'est après que ça se complique, une fois que l'on a atteint la retraite. Il est alors tentant de se reposer et de renoncer à pratiquer des activités stimulantes pour l'esprit. C'est une véritable erreur, à double titre.

 Dès la vingtaine, le nombre de neurones commence à diminuer. Eh oui, contrairement à la majorité de nos cellules, les neurones ne sont pas, ou extrêmement peu, remplacés par de nouveaux quand ils meurent. Leur nombre décroît donc inéluctablement. Rassurez-vous, en l'absence de toute pathologie, ce processus n'est pas vraiment perceptible. En revanche, il est vrai que le cerveau devient moins "souple" avec l'âge, comme d'ailleurs l'ensemble de notre organisme. L'apprentissage est donc plus long et souvent un peu plus difficile, sans être impossible pour autant, loin de là. Bien souvent, les seniors compensent ce manque de souplesse par une meilleure organisation et une volonté plus grande que les plus jeunes.

 Jeune ou vieux, c'est toujours la même chose : si le cerveau n'est pas stimulé, il s'use ! Le laisser au repos ne va pas vous aider à vous réveiller plus jeune et plus reposé, au contraire ! Comme un moteur qui ne sert pas, il risque de s'encrasser et d'avoir plus de mal à l'allumage. Plus les années passent, plus il sera difficile de le faire redémarrer.

Sommaire