10 conseils pour booster la mémoire La solution : des repas réguliers

Bon, vous vous demandez comment vous allez pouvoir concilier le fer, la vitamine B12, l'acide folique et les glucides complexes ? Pas de panique ! En suivant quelques principes simples et de bon sens, vous devriez y parvenir sans problème.

 Soignez votre petit déjeuner. Il doit comporter des sucres rapides, pour redonner vite de l'énergie à votre organisme, qui jeûne depuis la veille, mais aussi des sucres lents, pour que le cerveau soit correctement approvisionné jusqu'au repas de midi. Céréales, biscuits au blé complet, pain... Choisissez l'option qui vous convient le mieux. Un seul impératif : interdiction de partir à l'école ou au travail le ventre vide ! Auriez-vous l'idée de faire un grand trajet en voiture sans avoir fait le plein ?!

 Mangez bien trois fois par jour, sans jamais oublier les sucres lents. Il est important que votre cerveau soit approvisionné en continu, il ne peut pas faire de réserves d'énergie.

 Veillez à consommer suffisamment de sucres lents le soir, de façon à ce que le cerveau dispose, là aussi, d'énergie diffusée en continu pendant la nuit. C'est d'autant plus important que les neurones stockent et mémorisent les informations reçues dans la journée pendant la nuit. Mieux vaut donc qu'ils puissent fonctionner à plein régime.

 Pour ce qui est de votre quota de vitamines, une alimentation équilibrée devrait suffire. N'hésitez pas à utiliser les repères du Plan national nutrition et santé (PNNS), parmi lesquels...

- 5 fruits et légumes par jour

- Du poisson au moins 1 ou 2 fois par semaine

- Varier les huiles et éviter les graisses saturées

- 3 produits laitiers par jour

 N'oubliez pas de boire 1,5 L d'eau par jour : le cerveau est l'un des premiers à souffrir en cas de déshydratation.

Sommaire