Symptômes et traitements d'une migraine Des traitements contre les crises de migraine

Anti-inflammatoires, triptans... Après avoir posé son diagnostic, le médecin va vous prescrire des médicaments pour gérer vos crises de migraines.

Avant tout, un réflexe simple mais indispensable : tenir un agenda migraine. Le principe, noter dans un carnet la date des crises de migraine et mentionner à chaque fois leur périodicité, leur durée, leur intensité, les facteurs déclenchant et les médicaments utilisés. Ainsi, le médecin sera plus à même d'évaluer la sévérité de la migraine et d'établir un traitement adapté. Il permet aussi d'éviter les abus médicamenteux.

le pharmacien peut vous conseiller.
Le pharmacien peut vous conseiller. © Diego Cervo - Fotolia.com

Deux classes pharmacologiques ont démontré leur efficacité dans le traitement de la migraine. Il s'agit des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et des triptans, qui traitent spécifiquement la migraine. "Les Autorités de santé recommandent de privilégier les AINS en première intention. Au delà de la dimension médico-économique (les triptans coûtent plus cher, ndlr), peu d'études montrent la supériorité des triptans par rapport aux anti-inflammatoires", souligne le Dr Lanteri-Minet.

Selon les cas, votre médecin vous proposera de vous soigner avec des médicaments contre la douleur (anti-inflammatoires non stéroïdiens) et/ou des médicaments spécifiques de la migraine, les triptans. En effet, les réponses varient d'un patient à l'autre. "Dans les consultations spécialisées, j'observe des patients migraineux qui répondent davantage aux anti-inflammatoires, d'autres qui répondent mieux aux triptans et encore d'autres qui répondent aux deux types de traitements, note Michel Lanteri-Minet."On est donc obligés de tester les deux traitements. En première intention les AINS, et en cas d'échec on passe aux triptans, voire on couple les deux."

Pour davantage d'efficacité, la prise de médicament doit se faire le plus vite possible, dès que la crise arrive. "Si le traitement est pris dans la première heure, on optimise l'efficacité immédiate et le phénomène de rebond diminue (apparition de céphalées liées à l'abus de médicaments, ndlr)", précise le Dr Lanteri-Minet.

Sommaire