Vos histoires de fractures Les soins, une vraie plaie !

Etre plâtré ou, au moins, immobilisé, ce n'est franchement pas rigolo. Entre ennui, repos, chouchoutage mais aussi parfois douleurs et souvent impatience, vous avez différemment vécu cette période de traitement.

 

Colette : "Quinze jours après, vu l'aspect rouge et gonflé de mon doigt, je retourne à l'hôpital voir ce médecin, qui me dit d'oublier mon doigt, sans radio de contrôle : j'ai fini dans une clinique spécialisée, en fait. Morceau d'os détaché du doigt non consolidé, pose de 2 broches en juillet 2006 (plus cartilage extrait du poignet pour la soudure) retirées 5 mois après (difficile pendant 2 mois pour prendre une douche, pour s'habiller...)."

 

Elise : "Ce fut assez dur au début car avec deux chevilles cassées, c'est terrible pour se déplacer ! Mais par la suite j'ai eu une talonnette sur chacun des plâtres et je bougeais avec une seule béquille, c'était top. Puis après, je n'avais plus qu'un seul plâtre à gauche et là c'est la liberté. Mon homme m'a vraiment aidée."

 

Botte de marche

Raymond : "Opération dès le lendemain pour la mise en place de deux vis en titane pour replacer le morceau d'os (40cm de suture). Pose d'un plâtre escamotable pour le retrait des points de suture. Interdiction de poser le pied au sol pendant 35 jours. Ré-éducation sur 60 scéances de 30 min. 5 mois et demi d'arrêt de travail."

Marie-Christine : "Résultat : plâtre pendant 45 jours des orteils jusqu'au genou, puis rééducation chez un kiné mais doucement car j'ai développé une algodystrophie, ce qui fait que j'ai une cheville toute enflée qui me gêne et qui n'a plus la même mobilité qu'avant. Cela fait maintenant presque 2 ans que je suis en arrêt maladie, d'autant plus que j'ai depuis un an une tendinite nodulaire au tendon d'Achille gauche qui me fait horriblement souffrir et que l'on devra sans doute opérer suite aux échecs de tous les traitements entrepris... Ca fait lourd la marche dans les bois, j'ai un peu le moral qui flanche."

Brigitte : "Long, long, long... J'ai dû garder une botte de marche pendant 6 semaines. Pas très esthétique, en plastique noir, montant jusqu'au genou !"  

Sommaire