Vos histoires de fractures Et aujourd'hui, quels souvenirs?

Bien soignées, la plupart des fractures ne laissent quasiment pas de séquelles. Selon l'âge, la localisation, les soins apportés, certains peuvent toutefois en garder un souvenir plus ou moins lourd à porter.


Brigitte : "J'ai une petite bosse à l'endroit de la cassure, au-dessus de l'orteil, ce qui m'empêche de porter certaines chaussures. Je suis devenue extrêmement prudente sur les sols mouillés !"

 

Marc : "La fracture du col du fémur a permis de découvrir une ostéoporose. Malgré ma prothèse de hanche, je fais toujours du ski pépère et ça m'éclate toujours autant !"

 

Marguerite : "J'ai vécu 1 an avec un bras déformé sans soins et une mutuelle qui n'a pas tenu ses engagements car elle ne m'a pas versé le complément de salaire. Ni elle ni l'assurance ne m'ont aidée pour le quotidien avec deux enfants en bas âge. Les impôts m'ont ponctionné sur un salaire à plein temps malgré mon demi-salaire car je n'avais pas écrit sur la bonne case en février. En aôut l'inspectrice m'a dit que j'étais perdante mais que c'était trop tard pour rectifier."

 

Séquelles ou pas séquelles 

Laetitia : "Je n'ai aucune séquelle de ma fracture. En revanche, j'ai dû me faire réopérer pour enlever les vis et ils n'ont pu en enlever qu'une, l'autre est resté coincée."

 

Anne : "Je garde encore des séquelles au changement de temps, de petites douleurs..."


Charlotte : "Parfois lorsque je fais des efforts physiques, je ressens une petite douleur mais c'est tout. Je suis plus prudente en ski. Je ne fonce plus tout droit."

Sommaire