Les bons gestes pour contrer la sciatique

Sciatique : les bons gestes Ceux qui l'ont déjà subie s'en souviennent : la sciatique se caractérise par une douleur fulgurante, qui irradie des lombaires jusque dans la jambe, parfois même dans les orteils. Et cela peut durer des semaines ! Mieux vaut donc tout faire pour l'éviter...

Dans la majorité des cas, la sciatique est due à une hernie discale : elle est provoquée par la saillie d'un disque intervertébral, qui comprime une racine du nerf sciatique, provoquant une vive douleur dans la fesse et dans la jambe. Elle est plus fréquente chez les personnes de 35 à 55 ans, ce qui s'explique dans doute par le fait qu'elles ont encore une activité physique importante alors que leurs capacités diminuent. Les personnes qui ont un métier exigeant ou celles qui pratiquent certains sports de façon intensive, les personnes en surpoids et les femmes enceintes sont également plus à risque.

La hernie discale survient souvent par accident, la possibilité de prévention est donc limitée, mais quelques précautions peuvent tout de même permettre de réduire les risques de sciatique et, plus généralement, de lombalgie.

 Beaucoup de cas de hernies discales sont déclenchés par le port inadapté d'un poids trop lourd. Dans la mesure du possible, il faut bien sûr éviter de porter des charges lourdes. Si vous n'avez pas le choix, il faut adopter une position adéquate. Ne vous penchez jamais vers l'avant : il faut plutôt vous accroupir, maintenir le dos droit et tenir l'objet le plus près possible de votre corps. Ne surtout pas faire de mouvement brusque ou de torsion, qui favorisent largement l'apparition d'une hernie discale. L'idéal est de porter une ceinture lombaire souple lorsque vous devez charrier des charges lourdes. Elles permettent un meilleur maintien du dos. Si vous le pouvez, poussez les objets lourds plutôt que de les tirer. D'une manière générale, en tout temps, maintenez une bonne posture, le dos bien droit.

 Le sport est fortement recommandé, mais il ne faut pas pratiquer n'importe quoi n'importe comment. La natation fait souvent l'unanimité auprès des médecins et des kinés. Elle permet notamment de maintenir une bonne musculature dorsale. En revanche, demandez l'avis de votre médecin avant de pratiquer un sport violent ou qui nécessite des torsions du dos.

 Si vous avez un surpoids important, essayez de perdre quelques kilos. Plus le corps est lourd à porter, plus le dos souffre pour le maintenir en position verticale.

 Choisissez un matériel adapté. Pour dormir, un bon sommier et un matelas souple mais ferme sont recommandés. Au travail, optez pour un siège pivotant qui vous évitera de vous tordre le cou pour parler à vos collègues. L'idéal est que le dossier permette d'appuyer le bas du dos, de façon à se maintenir le plus droit possible. Les pieds doivent toucher par terre (ou être posés sur un petit marchepied), de manière à ce que les genoux soient très légèrement plus hauts que les hanches.

 Gérez votre stress ! Essayez de vous détendre le plus possible : le stress semble favoriser l'apparition des hernies discales et autres problèmes de dos.

 Mesdames, les talons hauts sont à proscrire. Outre les risques d'entorses, votre dos est mal positionné et peut s'en ressentir.

 De même, si vous avez un sac à main du genre valise, essayez d'opter pour un "sac à main à dos". Il existe de très jolis modèles qui vous éviteront de tordre votre colonne vertébrale. Même chose avec le port des courses : mieux vaut répartir les charges de chaque côté, pour équilibrer.

Maintenir cette hygiène de vie ne vous prémunira pas à 100 % contre la hernie discale, mais vous aidera à renforcer et préserver votre dos et votre colonne vertébrale le plus longtemps possible. Histoire de pouvoir continuer les travaux dans la maison de campagne pendant votre retraite.

En vidéo

Mal de dos / Hernie