Douleurs articulaires : et si c'était des rhumatismes inflammatoires ? Les traitements peuvent diminuer la fertilité

les grossesses sont possibles mais plus difficiles.
Les grossesses sont possibles mais plus difficiles. © Charly / Fotolia.com

Au niveau de l'alimentation, le Dr Grange insiste : "Il n'y a pas de régime miracle dans la PR ou SA. Il faut manger équilibré, le régime crétois est un bon exemple. Par contre, tous les régimes d'exclusion entraînent des carences, ne sont pas efficaces et sont donc déconseillés."

Grossesse

Pour ce qui est de la possibilité d'une grossesse, cela varie selon les traitements et les malades. Certains médicaments peuvent entraîner une baisse de la fertilité, notamment chez la femme, mais ce n'est pas une généralité.

Homme ou femme, si vous souhaitez avoir un enfant, parlez-en avec votre médecin généraliste. 

Ostéoporose

Les risques d'ostéoporose étant importants dans la PR et la SA en raison de la destruction osseuse liée à la maladie, il est recommandé de manger 3 produits laitiers par jour, comme le conseille le Plan national de nutrition et santé.

Risques cardiovasculaires

Les RIC sont des maladies rhumatismales mais qui ont des répercussions sur l'organisme entier. Le cœur est principalement visé et le risque d'accident cardiovasculaire est doublé chez les malades par rapport à la population générale. Le diabète peut lui aussi être lié à la prise de cortisone dans le cadre des rhumatismes inflammatoires chroniques.

Sommaire