Prévenir et soulager l'arthrose au quotidien Reconnaître les premiers signes de l'arthrose

l'évolution d'une articulation arthrosique : le cartilage se détruit peu à peu.
L'évolution d'une articulation arthrosique : le cartilage se détruit peu à peu. © JPC-PROD - Fotolia

L'arthrose se définit par une dégénérescence du cartilage au niveau de l'articulation, qui va finir par se répercuter sur l'ensemble de la structure. Pour comprendre l'arthrose, il faut donc déjà comprendre comment fonctionne une articulation. En temps normal, les deux os ne se frottent pas directement l'un à l'autre. Leurs extrémités sont recouvertes de cartilages, qui vont permettre les mouvements. Le tout est enrobé d'une capsule, tapissée par une membrane, la membrane synoviale. Elle-même produit le liquide synovial, qui permet un meilleur coulissage des cartilages, qu'il nourrit également. Bref, l'équivalent de l'huile dans les rouages d'un moteur. Quant au cartilage, il est essentiellement composé d'eau et de collagène. Il n'est pas autosuffisant : il a besoin du liquide synovial pour se régénérer.

"Des morceaux de cartilage se détachent"

L'arthrose apparaît souvent suite à un excès de pression sur les cartilages. Ces derniers commencent à se détruire, sans réussir à se régénérer suffisamment vite pour enrayer la dégradation. Des petits bouts de cartilages se retrouvent alors dans le liquide synovial. La membrane veut les évacuer et réagit en produisant davantage de liquide : c'est l'inflammation. Parfois, cela peut créer des œdèmes au niveau de l'articulation malade, appelés épanchements de synovie.

Au fil des ans, le cartilage se trouve totalement détruit et les os, qui entretemps se sont un peu épaissis, se retrouvent en contact. Des cavernes et des excroissances osseuses se forment sur les extrémités de ces os. Le frottement crée des douleurs très handicapantes. Selon l'articulation touchée, elles peuvent empêcher de tourner la tête ou même de marcher. L'arthrose est une maladie chronique qui évolue en général sur 15 à 20 ans. Il existe toutefois des formes d'arthrose "rapide" qui détruisent l'articulation en une à deux années.

Reconnaître
Les signes de l'arthrose sont plutôt clairs, le seul souci étant qu'ils apparaissent souvent après plusieurs années de maladie, qui a donc eu le temps de faire pas mal de dégâts. Les endroits les plus fréquemment atteints sont, dans l'ordre : les vertèbres cervicales, les lombaires, les mains, les genoux et les hanches. Pour établir le diagnostic, le médecin se basera essentiellement sur les résultats des radiographies effectuées.
Parmi les symptômes, on retrouve :

 Une douleur dans l'articulation en souffrance. Cette douleur est déclenchée ou augmentée par le mouvement. Elle s'intensifie au fil de la journée et cesse lorsque l'articulation est au repos, sauf dans les cas les plus avancés. "Une qualité de vie totalement dégradée avec un handicap de plus en plus invalidant, témoigne Nicole, qui a souffert d'arthrose des hanches. La marche devient extrêmement douloureuse voire parfois impossible en période de crise. A la fin, on a mal jour et nuit, c'est horrible."

 Une raideur de l'articulation au lever qui, au départ, disparaît après quelques minutes. "On parle de dérouillage, explique le Dr Patrick Sichère, rhumatologue. Une fois que l'articulation est "échauffée", tout rentre dans l'ordre."

 Des craquements se font souvent entendre lorsque l'on utilise cette articulation.

 Possibilité d'apparition d'un gonflement qui correspond à un épanchement de synovie, mais ce n'est pas systématique.

 Après plusieurs années, des petites bosses peuvent apparaître. Ce sont des excroissances des os, qui réagissent à l'usure du cartilage.

Arthrose