Ce que vous ne savez pas sur l'ostéoporose Ostéodensitométrie : pour qui ? Comment ?

l'ostéodensitométrie est le seul examen qui permet d'établir le diagnostic
L'ostéodensitométrie est le seul examen qui permet d'établir le diagnostic d'ostéoporose. © Kurhan - Fotolia.com

L'ostéoporose se caractérise par une diminution de la densité des os. C'est cette densité plus faible qui semble les rendre plus fragiles. Le risque de fracture se trouve alors grandement augmenté.
Le problème, c'est que l'ostéoporose évolue pendant des années à bas bruit, c'est-à-dire qu'elle ne se voit pas. Elle ne provoque aucun symptôme et n'est généralement détectée que lorsque le patient se fracture un os dans des conditions inhabituelles, en tombant de sa propre hauteur, par exemple.
"Lorsque ce type d'incident survient, certains médecins ont parfois tendance à prescrire une radio et à se fier au résultat pour déterminer si l'os est suffisamment dense ou pas. Ils ont l'impression d'avoir une indication, mais en réalité cet examen ne sert absolument à rien en termes de diagnostic de l'ostéoporose", explique le Pr Bernard Cortet, rhumatologue au CHU de Lille. Ces radiographies standard peuvent parfois faire apparaître une décalcification osseuse, qui peut être synonyme d'une ostéoporose avancée. Mais dans la plupart des cas, elles sembleront "normales" alors que le patient souffre d'ostéoporose.

Ostéodensitométrie

Le seul examen permettant de déterminer la densité osseuse, c'est l'ostéodensitométrie. Il s'agit d'un examen indolore, qui se déroule en position allongée et dure une quinzaine de minutes environ. Il ne nécessite aucune préparation, ni injection. Comme les radios classiques, il utilise les rayons X, mais à une dose beaucoup moins élevée.
L'examen d'ostéodensitométrie n'est généralement prescrit que lorsqu'on suspecte une ostéoporose, après une fracture par exemple, ou lorsque la personne présente plusieurs facteurs de risque (ménopause, antécédents familiaux, maigreur...). Son coût est très variable d'un établissement à l'autre, d'une région à l'autre (compter entre 60 et 90 euros). Il est remboursé à hauteur de 40 euros par la sécurité sociale lorsque prescrit par le médecin pour des raisons précises. Certaines mutuelles prennent en charge tout ou partie de la somme restant à la charge du patient. N'hésitez pas à demander le prix de l'examen avant de prendre rendez-vous. Et sachez que le prix n'est pas nécessairement un gage de qualité.

Osteoporose / Menopause