Ce que vous ne savez pas sur l'ostéoporose La fracture des vertèbles, la plus fréquente

la fracture des vertèbres survient le plus souvent en l'absence de traumatisme.
La fracture des vertèbres survient le plus souvent en l'absence de traumatisme. © Yanik Chauvin - Fotolia.com

Lorsque vous pensez ostéoporose vous pensez, avouez-le... Fracture du col du fémur, n'est-ce pas ? Raté !

Si elle est effectivement l'un des risques liés à l'ostéoporose, la fracture des vertèbres est en réalité au moins aussi fréquente et plus typique de la maladie.
"La fracture du col du fémur intervient généralement lorsqu'il y a non seulement ostéoporose mais aussi chute, explique le Pr Cortet. Le plus souvent les personnes concernées ont plus de 80 ans et de multiples facteurs entrent en jeu. Il faut alors certes soigner l'os mais aussi toutes les composantes qui ont fait que la personne a chuté et s'est blessée. Ce type de raisonnement est malheureusement encore trop rare."
En revanche, la fracture des vertèbres survient dans la majorité des cas sans traumatisme notable. "Elle peut certes être due à un faux mouvement ou tout simplement au fait de marcher." Dans deux-tiers des cas, ces fractures présentent peu de symptômes et le patient ne prend pas la peine de consulter. "On a un peu mal sur le moment, puis ça passe et l'on se dit que cela ne devait pas être bien grave et que cela fait partie du vieillissement", regrette Bernard Cortet.

Une fracture mal diagnostiquée

Dommage, car c'est le type de fracture qui survient en premier, lorsque la maladie commence tout juste à faire des dégâts : il est alors encore temps d'agir pour enrayer le processus, ce qui sera beaucoup plus compliqué quelques années plus tard. Au fil du temps, les fractures provoque une déformation de la colonne vertébrale : la personne se voûte et se tasse. "Le problème se situe aussi du côté des médecins. Peut-être parce qu'ils sont incités à prescrire moins d'examen, ils rechignent parfois à envoyer le patient faire une radio pour ce type de douleur. C'est pourtant le seul moyen de vérifier s'il s'agit d'une fracture. Je dirais que pour les femmes de 65-70 qui se plaignent de douleur dorsale, il faut s'assurer par une radio qu'il n'y a pas fracture."
Autre fracture typique de l'ostéoporose : celle du poignet. A l'inverse, certains os semblent préservés de l'ostéoporose : c'est le cas des doigts, des orteils, du crâne ou encore du cou.

Sommaire