Qu'est-ce que l'ostéopathie et comment choisir le bon spécialiste ?

L'ostéopathie, méthode non conventionnelle, est généralement employée dans le traitement et la prévention de troubles musculo-squelettiques, en complément de soins traditionnels. Elle repose sur la manipulation des os, des muscles et des articulations.

Qu'est-ce que l'ostéopathie et comment choisir le bon spécialiste ?
© Ivan Josifovic - Fotolia.com

Dans quels cas l'ostéopathie peut-elle être utilisée ?

Il est possible de faire appel à l'ostéopathie dans le cas de douleurs associées à des troubles musculo-squelettiques, entrainant une diminution de la mobilité. Ainsi est-elle indiquée si le patient souffre de divers types de douleurs : dorsales, cervicales, articulaires, découlant d'un traumatisme comme une entorse, ou liées à la répétition d'une mauvaise posture. L'ostéopathie peut également être recommandée en cas de tendinites, ou d'épine de Lenoir.

D'autres troubles sont concernés par un traitement ostéopathique. Il s'agit des troubles circulatoires des membres inférieurs, digestifs, ORL et pulmonaires, ou encore anxieux.

Qui peut pratiquer l'ostéopathie ?

L'ostéopathie peut être pratiquée par plusieurs professionnels. Les ostéopathes exclusifs, ne pratiquant que cette spécialité, ont suivi une formation complète de 5 à 6 ans d'études, sanctionnée par un diplôme. Les masseurs-kinésithérapeutes peuvent également traiter leurs patients avec cette méthode de soins à condition de porter le titre d'ostéopathe en plus de leur profession de santé. De même que certains médecins généralistes et certains professionnels de santé comme les infirmiers.

Si l'ostéopathie n'est actuellement pas remboursée par la Sécurité Sociale, il existe des mutuelles prenant en charge ces soins.

Quelles précautions prendre avant de consulter un ostéopathe ?

Avant de consulter, il est recommandé de bien choisir le praticien. En effet, il est important de s'assurer que le spécialiste a suivi une formation reconnue. Les ostéopathes exclusifs doivent d'ailleurs mentionner l'obtention de leur diplôme sur leur plaque et leurs documents professionnels. Il est également possible de consulter la liste des établissements agréés, formant à l'ostéopathie.

A retenir :

*Spécialité non conventionnelle, indiquée dans le cas de troubles musculo-squelettiques
*Pratiquée par des ostéopathes exclusifs
*Vérifier que le spécialiste consulté a suivi une formation reconnue

Pour aller plus loin :

Définition et présentation de l'ostéopathie, sur le site de l'Union Fédérale des Ostéopathes de France (UFOF).
Qui peut dispenser des soins en France ? Sur le site du Ministère en charge de la santé