Mal de dos : halte aux idées reçues Quand on a mal au dos, il faut un matelas dur

choisissez un matelas confortable sans être ni trop dur, ni trop mou.
Choisissez un matelas confortable sans être ni trop dur, ni trop mou. © pixland / Thinkstock

  Faux

Cette légende qui veut qu'un matelas dur est meilleur pour le dos n'est pas fondée. En effet, certaines personnes dorment sur le côté, en position du fœtus ou encore sur le ventre. Dans ces positions, le dos n'est donc pas systématiquement à plat. Le choix du matelas est cependant crucial : il ne doit être ni trop mou, ni trop dur. Choisissez un matelas ferme qui ne vous laissera pas vous y enfoncer trop mais, qui vous permettra tout de même de vous détendre suffisamment.

Le problème du matelas dur c'est que ses points de pression sont au niveau de vos épaules et de vos hanches. Du coup, vous dormez comme sur une poutre et donc dans une position désagréable et tendue, avec douleurs au réveil. Les épaules, le bassin mais aussi toute votre colonne vertébrale doivent s'enfoncer légèrement dans le matelas lorsque vous êtes sur le dos.

Ce qu'il faut faire

Si un lit vous paraît trop dur ou trop mou, changez-en ! Le choix du matelas est crucial pour le sommeil et donc pour la bonne santé et l'humeur au quotidien. Dormir dans un lit qui ne vous convient pas entraîne une mauvaise qualité de sommeil et des éveils nocturnes néfastes. Conséquence directe : vous accumulez les pertes de sommeil, ce qui affaiblit votre organisme. Il faut environ 10 à 15 nuits pour évaluer correctement le confort d'un lit, ne vous fiez donc pas aux deux premières ! Un temps d'adaptation est indispensable.  

Cependant, lorsque vous choisissez un lit en magasin, n'hésitez pas à vous y allonger quelques instants. Constatez après quelques minutes comment votre corps réagit et en particulier s'il a tendance à s'enfoncer (ou pas) sur certaines zones (épaules, colonne...).

Sommaire