Mal au dos : tout pour en finir Témoignages : ils ont vaincu leur mal de dos

Vous êtes nombreux à trouver un soulagement grâce aux méthodes de soin traditionnelles. Qu'il s'agisse d'antalgiques ou de solutions orthopédiques, la médecine parvient plus souvent qu'on ne l'imagine à soulager ces lombalgies lancinantes.
Christelle : "Depuis plus d'un an, je suis suivie par un orthopédiste qui m'a confectionné des semelles à mettre dans mes chaussures. Ce sont des semelles "modernes", qui s'adaptent à toutes les chaussures, y compris aux tongs en été ! Depuis, le mal de dos a quasiment disparu."

Nicole : "Je prends des antidouleurs, mais uniquement lorsque j'ai mal assez longtemps, et lors des crises plus fortes, mon médecin me prescrit des anti-inflammatoires. J'ai eu des séances de kiné, mais le répit que j'en retirais était de trop courte durée et j'ai arrêté. Pour l'arthrose cervicale, ma minerve est toujours à portée de main, car elle me soulage vraiment la plupart du temps. Mais dans les crises plus sérieuses, j'ai recours aux antidouleurs et quand cela gagne le bras mon médecin me prescrit de la cortisone."

Il n'y a pas de secret : pour avoir un squelette bien soutenu, il faut de bons muscles. Et pour avoir de bons muscles, la meilleure solution est encore de faire du sport. Pas n'importe lequel évidemment... Voici ceux que les lecteurs ont choisi.

Nicole : "Pour essayer de soulager mon dos, je fais régulièrement dans la journée quelques mouvements d'assouplissement, cela me détend le bas du dos. J'essaie de faire le maximum aussi doucement que je peux, ne pas me retourner brusquement par exemple. J'essaie de marcher régulièrement, mais lentement, et je me sens un peu plus souple ensuite. Il ne faut pas que je force quand je fais quelque chose."

mal de dos.
Mal de dos. © Ivan Josifovic - Fotolia.com

Christophe : "Pour me soulager, je surveille mon poids beaucoup plus qu'avant et je ne reste jamais inactif, même quand la douleur est présente. J'ai repris des activités sportives "non portées" telles que le vélo, la natation et un peu de musculation pour le renforcement musculaire, notamment des abdos, ainsi que des étirements de façon à garder de la souplesse."
Michèle
 :
"1) Allongée sur le dos, jambes pliées, prendre chaque genou dans une main, et en forçant à les retenir vers l'intérieur, poussez les genoux vers l'extérieur très fort 10 fois.
2) Même exercice, mais inversé. Tenir les genoux, les attirer très fort vers l'extérieur, mais serrer les puissamment l'un contre l'autre x 10 fois.
3) Debout, serrez les fesses, les contracter très fort, 10 fois de suite et c'est tout !
Ce n'est pas un miracle, mais cela contribue à muscler et soulager."

Les traitements traditionnels n'ont pas eu l'effet escompté sur les lecteurs ou, tout simplement, ils ont préféré se trouver vers des médicaments plus doux, issus directement des plantes ou des animaux. Voici leur expérience.

Thierry : "Mes lombalgies sont survenues suite à la chute d'une échelle et au port de charges lourdes. L'Harpagopytum prescrit en teinture mère me soulage depuis plus de 15 ans. Pour moi, c'est une plante souveraine. De plus, il est remboursé par la Sécurité sociale."
Nicole
 : "Je ne sais plus qui m'a parlé de la "glucosamine" produit dérivé du squelette des requins. J'en prends un chaque matin (à vie) et toutes mes douleurs sont absolument terminées. Un bonheur, mais il ne faut pas arrêter."
Andrée : "Nutrition: beaucoup plus de verdure, fruits, cassis (diminue les douleurs), viande sans graisse, jus de fruits frais comme l'ananas, ail (anti-inflammatoire), oignon, orange, calcium et magnésium. Massage : cayenne, eucalyptus, menthe, lavande. Hydrothérapie: douche chaude ou froide alternée. Exercice : bouger. Tai chi. Herbes: sylimarin, bêche de mer."

Ils sont spécialistes de ce type de douleurs. Certains d'entre vous ont trouvé grâce à eux un soulagement quasi-immédiat et racontent leur expérience.

Ibelise : "Après des séances de kiné, prise de médicaments et repos pendant 6 mois, je me suis décidée à aller voir un ostéopathe qui m'a définitivement soulagée. Je pratique désormais régulièrement la natation et je ne souffre plus du tout du dos depuis deux ans, sans aucun médicament. L'ostéopathie a changé ma vie, mais attention à se faire conseiller un praticien par quelqu'un pour être sûr de la personne à qui l'on confie son mal..."
Patrick 
: "J'ai testé l'ostéopathie, puis la chiropratique et sans aucune hésitation je recommande la chiropratique, doux, efficace, je me sens totalement pris en charge. Pas de surprises, ils expliquent tout, j'ai pu ainsi demander de faire des tests sanguins, des radios, un scanner et une IRM et j'ai pu ainsi mettre un nom sur mes douleurs. Et puis tous les chiropraticiens ont effectué une formation à temps plein de 6 années d'études."

On n'y pense pas forcément de prime abord, mais les médecines dites "alternatives" ont également offert un réconfort à plusieurs lecteurs. Certains les ont associées à leurs petites solutions perso.

Wilfrid : "J'ai d'abord fait une rééducation qui ne m'a soulagé que temporairement. Un jour, mon maître de yoga m'a suggéré de faire la gymnastique des Cinq Tibétains, pour soulager les vertèbres. Ca fait penser aux étirements que font les chats au réveil. Au bout de quelques semaines les douleurs se sont estompées et ont fini par disparaître. J'ai trouvé cette série tellement géniale que je l'ai intégrée aux activités de mon cabinet (je pratique le shiatsu).
Je dois préciser que je ne souffrais d'aucune lésion et que si la gymnastique a pu soulager mes douleurs c'est parce qu'elles étaient d'origine musculaire."
Marie-Luce : "Pour me soulager j'ai recours à la seule méthode qui est efficace dans mon cas : l'acupuncture. En 5 séances, le mal disparaît complètement pendant plusieurs mois."

Sommaire