Mal au dos : tout pour en finir La chirurgie mini-invasive, moins douloureuse pour les patients

Aujourd'hui, les méthodes pour soigner un mal de dos ont évolué et des progrès importants ont été réalisés. Zoom sur la chirurgie mini-invasive, une méthode plus confortable pour les patients.

la chirurgie mini-invasive est moins douloureuse pour les patients.
La chirurgie mini-invasive est moins douloureuse pour les patients. © gornist - Fotolia.com

La chirurgie mini-invasive, c'est quoi ? Contrairement à la chirurgie classique, qui impose de procéder à une incision large dans les muscles pour accéder aux organes et aux tissus, la chirurgie mini-invasive permet d'opérer sans "ouvrir". Elle permet ainsi au chirurgien d'atteindre sa cible par des incisions de l'ordre du centimètre grâce à l'utilisation d'instruments longs et fins, couplés à un système d'imagerie vidéo. 
"En termes d'efficacité, la chirurgie mini-invasive n'est pas supérieure à la chirurgie classique, les deux aboutissent aux mêmes résultats, note le docteur Eric Enkaoua, chirurgien orthopédique spécialisé dans la chirurgie de la colonne vertébrale, à l'Institut Parisien du Dos. C'est donc essentiellement pour le confort du patient que cette technique est intéressante." L'intervention est beaucoup moins douloureuse pour les patients dans la mesure où elle touche moins aux masses musculaires. La chirurgie mini-invasive limite par ailleurs les saignements et diminue la taille de la cicatrice. La durée d'hospitalisation est aussi écourtée et la reprise des activités est généralement plus précoce.
Reste que la chirurgie mini-invasive, de même que la chirurgie du dos en générale, demande une grande précision de la part des chirurgiens. "Il faut bien la maîtriser donc disposer du matériel adéquat et de professionnels expérimentés et habitués à ce type d'interventions, note Eric Enkaoua. Il n'y a pas de meilleure technique, le tout est de bien cibler les patients à qui on la propose." Même si de nombreuses pathologies peuvent être traitées par la chirurgie mini-invasive, elle reste plus adaptée à certaines pathologies, en particulier les hernies discales pour lesquelles la technique a été inventée. "La chirurgie mini-invasive est une bonne technique, moins douloureuse, mais elle n'est pas recommandée pour tous les patients", conclut le docteur Enkaoua.

Sommaire