Hallux valgus : la rééducation, une étape essentielle

De nombreuses femmes souffrant d'une déformation de l'avant-pied appelée " hallux valgus " bénéficie d'une chirurgie à visée corrective à partir de 40 ans. Le succès de cette intervention dépend étroitement du bon déroulement de la rééducation postopératoire. Quelles en sont les modalités et quels exercices permettent de récupérer la souplesse articulaire de l'orteil opéré ?

Hallux valgus : la rééducation, une étape essentielle
© Subscription - Fotolia.com

La rééducation commence généralement 15 jours après l'intervention chirurgicale. Si vous êtes opérée de cette déformation de l'avant-pied, vous devrez suivre un protocole bien défini, qui comprend des exercices à réaliser à la maison. "L'auto-rééducation" permet en effet d'accélérer le processus de guérison, de réduire l'œdème, et de prévenir les raideurs du gros orteil opéré.

Quels exercices de rééducation après l'opération d'un hallux valgus
L'auto-rééducation repose sur des exercices dits de mobilisation passive ou active. La mobilisation passive consiste à placer le pouce en appui sur la plante des pieds, et à exercer une pression sur le gros orteil pour le pousser vers le bas, de manière progressive. Cet exercice, qui a un effet drainant sur l'œdème et qui permet d'augmenter l'amplitude articulaire, se réalise dans une position confortable : le plus souvent en tailleur, le pied opéré ramené vers soi, l'autre jambe en dehors du lit. Les mouvements identiques peuvent être reproduits sur chaque orteil, et doivent être renouvelés 3 fois par jour, à raison de 10 répétitions pour chaque mouvement.
Le même type d'exercice, sans aide de l'index en poussée, permet de travailler en "mobilisation active".

Quels exercices de rééducation après 1 mois ?
D'autres exercices s'ajoutent au programme de rééducation une fois la marche possible sans "chaussure à appui talonnier", soit environ 1 mois après l'intervention chirurgicale. Ils se déroulent généralement au cabinet du kinésithérapeute. Les séances se concentrent sur la récupération de la l'appui propulsif du gros orteil, en travaillant le déroulé du pas. Elles s'accompagnent d'autres soins selon les cas, comme le drainage lymphatique manuel en cas d'œdème persistant.

Retenir :
*L'auto-rééducation est fondamentale.
*Elle repose sur des exercices dits de mobilisation active et passive.
*Durée : un mois à un mois et demi.

Pour aller plus loinInformations sur l'hallux valgus, Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux.

Lire aussi :