Mal de dos : et si c'était une hernie discale ? Parfois sans symptômes et parfois très douloureuse : pourquoi ?

Selon le disque touché et le type de débordement, les symptômes ne seront pas les mêmes. Si chez certaines personnes la hernie passe inaperçue, chez d'autres, au contraire, elle occasionne de terribles douleurs.

Pourquoi cela ? Si la hernie se développe à l'intérieur de la colonne, c'est-à-dire face à la moelle épinière, elle peut venir au contact de certaines racines nerveuses, qu'elle comprime. Comme la moelle épinière est constituée de nerfs, forcément, ça fait mal. Par ailleurs, la localisation du disque sur la colonne est importante aussi. Mais même si une hernie peut survenir n'importe où au niveau de la colonne, il s'avère que 80 % des hernies diagnostiquées sont situées dans le bas du dos, au niveau des lombaires

En résumé, le siège et l'intensité de la douleur dépendent du disque hernié et de la racine nerveuse comprimée. Ensuite, la douleur est ressentie le long du trajet du nerf lésé.   

C'est pour cela que, selon les personnes, la hernie discale peut être asymptomatique ou alors au contraire, à l'origine de douleurs et désagréments (tels que fourmillements, picotements dans les membres, douleur lancinante irradiant de la fesse jusqu'au mollet voire jusqu'au pied si le nerf sciatique est touché, etc.).

Sommaire