Mal de dos : et si c'était une hernie discale ? "L'intervention a eu lieu le 21 avril 2006 et depuis, c'est génial"

Voici des témoignages de lecteurs qui ont souffert de hernies. Ils nous racontent comment ils s'en sont débarrassé.

Monique : "Cela a commencé en janvier 2006. J'ai pensé à une sciatique, trois visites chez une ostéopathe, à la 3e visite, elle a eu un doute et m'a demandé un scanner. Verdict : hernie entre L4 et L5. Anti-inflammatoires, infiltration sous scanner, rien n'y a fait et cela devenait insupportable. Rendez-vous fut pris auprès d'un spécialiste du rachis qui a tout de suite envisagé l'intervention. Elle a eu lieu le 21 avril 2006. Ce fut génial, le lendemain, je marchais sans difficulté dans les couloirs.
Elle est guérie mais, j'ai gardé une certaine insensibilité dans les doigts de pieds, moindre mal après ce que j'ai subi. Si c'était à refaire, je n'hésiterai pas."

Danièle : "J'ai souffert de trois hernies discales dans le cou pendant trois ans (douleur atroce, on ne peut plus tourner la tête ni d'un côté ni de l'autre et on dirait une grosse crampe, la douleur est très violente et ne s'arrête jamais. On a également des fois très mal au coude. Je me suis fait opérer en 94 (chirurgie du rachis), cela a été mieux de suite.
Malheureusement, lorsque l'on souffre longtemps du même mal, cela fait effet boule de neige et un an après, en 95, c'était le dos. Donc ré-opération et un grand mieux mais j'ai eu la malchance d'avoir porté un poids très lourd qui m'a déclenché un spondilolysthésis (vertèbres décalées qui pincent le nerf à tout moment). (...)
J'étais victime de violentes douleurs très tenaces aux jambes (sciatiques), pour moi c'étaient les deux jambes et une barre douloureuse en travers du bas du dos. Cela a été traité chirurgicalement par un chirurgien du rachis. La hernie  est guérie à 100 % mais il faut éviter les travaux de jardins et les longues marches à pied (cela dépend des personnes). Si l'on est musclé, cela aide énormément."

 

Sommaire