En cure thermale pour oublier l'arthrose Pour soulager la douleur et retrouver la mobilité

grâce à sa faible conductivité thermique, une boue chaude peut être appliquée,
Grâce à sa faible conductivité thermique, une boue chaude peut être appliquée, augmentant ainsi ses effets apaisants. © vision images - Fotolia.com

Ceux qui sont touchés le savent : l'arthrose, c'est avant tout très douloureux. Et cette douleur est particulièrement tenace et handicapante. On n'ose plus faire un geste dont on sait qu'il va amplifier la douleur, on diminue l'activité physique, devenue trop pénible, on ne trouve aucune position reposante au moment de s'endormir...

Par ailleurs, les articulations malades deviennent peu à peu "raides". Elles répondent moins bien aux sollicitations et certains gestes ne peuvent plus être effectués : tourner la tête pour faire un créneau, s'accroupir pour ramasser quelque chose par terre, renvoyer la balle de tennis d'un revers dynamique...

C'est pour lutter contre ces deux symptômes que des cures thermales peuvent être prescrites aux patients souffrant d'arthrose.

 Les soins à base d'eau (douches au jet, bains chaud, piscine) et de boues thermales peuvent aider à soulager, au moins temporairement, la douleur.

- L'eau thermale associée à la chaleur aurait des vertus apaisantes pour les parties douloureuses.

- Les boues sont particulièrement intéressantes. Elles ont une faible conductivité thermique et peuvent donc être appliquées sur la peau avec une température bien supérieure à ce que l'on supporterait pour de l'eau. Leur effet relaxant, vasodilatateur et sédatif se trouve ainsi amplifié.

- Il semble aussi que des échanges ioniques aient lieu entre la peau du patient et la boue, ce qui pourrait contribuer au soulagement de la douleur.

 La kinésithérapie associée à cette cure à base d'eau joue également un rôle important. Les patients apprennent à adapter leurs gestes à leur maladie et à assouplir les articulations endolories. Surtout, divers exercices leur permettent de prendre confiance en eux pour des gestes du quotidien qu'ils appréhendaient, tels que monter un escalier, par exemple.

 

 

 

Sommaire